in

Cameroun : La revue de presse du mardi 24 novembre 2022

Cameroun : La revue de presse du mardi 24 novembre 2022

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse, édition de ce jeudi 24 novembre 2022. Comme tous les jours, retrouvez ci-dessous, l’essentiel à retenir des informations parues en kiosque ce matin.

Au cinquième jour du début de la Coupe du Monde au Qatar, c’est au tour des groupes G et H de faire leur entrée en compétition. Pour le compte du Groupe F de la Coupe du Monde, la Suisse et le Cameroun s’affrontent ce jour. Un duel qui s’annonce disputé. Cameroon Tribune en kiosque ce jour, estime que Vincent Aboubakar et ses coéquipiers ont l’occasion de marquer les esprits dès cette entame.

Alors que les deux dernières participations des Camerounais au tournoi planétaire se sont soldées par des éliminatoires dès le 1er tour, InfoMatin indique les poulains de Rigobert Song ne veulent pas revivre ce genre de fiasco et Samuel Eto’o, le président de la fédération, a promis d’y veiller. Il faudrait quand même élever le niveau de jeu. Ce premier contre la Suisse devrait être pris au sérieux, sous peine de se retrouver déjà en mauvaise posture en vue d’une qualification pour les 8es.

L’actualité autour du chapitre budgétaire 94 continue de faire jaser. L’Indépendant en kiosque ce matin revient sur les révélations du ministre des Finances aux députés. Pris à partie par les élus du peuple, notamment Cabral Libii et Jean-Michel Nintcheu, écrit notre confrère, Louis Paul Motaze a apporté des « explications convaincantes aux députés », au cours des questions orales à l’Assemblée nationale. Son intervention est à retrouver dans les colonnes du journal paru en kiosque ce jour.

Dans le cadre du projet de décurisation des documents administratifs, le MINEPIA s’est associé à l’ANTIC. Econews qui en parle ce matin fait savoir que les circulaires, communiqués annonçant les examens et les résultats et autres documents administratifs du Ministère de l’Elevage, de la Pêche et des Industries Animales (MINEPIA) porteront désormais une signature authentique qui pourra être vérifiée. Ce nouveau mode de sécurisation des documents du ministère est issu d’un protocole d’accord signé avec l’Agence nationale des technologies de l’information et de la communication (ANTIC) ce 23 novembre 2022.

Bien qu’on note diverses réformes menées et des avancées enregistrées cinquante ans depuis sa création en 1972, la Banque centrale des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) se fixe de nouveaux défis à relever, dans le cadre de ses missions dont la principale est la conduite de la politique monétaire au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale. Selon Le Financier d’Afrique en kiosque, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée le 18 novembre au siège de la direction nationale de la Banque à N’Djamena, au Tchad, le gouverneur de cette institution financière sous-régionale, Abbas Mahamat Tolli, retraçant le parcours de cette institution, a souligné les défis à relever et les enjeux de la politique monétaire pour les prochaines années. Parmi les réformes attendues figurent, entre autres, la mise en place des politiques qui devraient permettre de réagir aux futurs chocs exogènes ; le faible taux de bancarisation ; l’incorporation des enjeux climatiques et environnementaux dans la conduite de la politique monétaire de la Banque et la digitalisation à grande échelle de l’économie en tenant compte des besoins nouveaux de la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Coupe du monde : Comment Samuel Eto’o a mis ses joueurs dans « les meilleures conditions » possibles

    Coupe du monde : Comment Samuel Eto’o a mis ses joueurs dans « les meilleures conditions » possibles

    Cameroun : Samuel Eto’o pourrait quitter la tête de la Fecafoot après la coupe du monde

    Cameroun : Samuel Eto’o pourrait quitter la tête de la Fecafoot après la coupe du monde