in

Cameroun : La revue de presse du vendredi 9 décembre 2022

Très chers abonnés bonjour et bienvenus à votre revue quotidienne de la presse. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel à retenir des informations parues dans les kiosques ce jour au Cameroun.

Capture 2

Selon InfoMatin de ce matin, le gouvernement va procéder à la mise en vente aux enchères publique des biens mobiliers de l’ancien DG du Feicom, Ondo Ndong Emmanuel. Cette opération, apprend-on, concerne les biens et effets concernés dont les véhicules, les armoires, les salles à manger, les appareils électroniques, les meubles de rangement…

L’affaire André Onana fait la Une de Le Jour en kiosque ce jour. En effet, dans une vidéo diffusée dans les réseaux sociaux citée par notre confrère, l’on apprend que l’entraineur du Cameroun explique l’origine de l’incident qui l’a opposé au portier des Lions indomptables, André Onana pendant le mondial qatarien. En substance, l’ancien capitaine de l’équipe nationale du Cameroun aurait fait des reproches au gardien camerounais au lendemain du premier match face à la Suisse (0-1), notamment sur son jeu hors de sa surface de réparation, et le joueur de l’Inter Milan l’aurait mal pris. C’est à lire dans Le Jour.

Le Messager nous apprend dans sa publication de ce matin que le président de la République, Paul Biya est annoncée en visite dans la capitale américaine. Une visite qui intervient juste après l’annonce de la mise aux arrêts de certains Camerounais ayant mené des actions pour entretenir la crise dans les régions anglophones du pays. Les enjeux de cette visite à lire dans les kiosques.

La loi de finances 2023 consacre en effet une série d’augmentation de taxe dont certaines passent du simple au double. Défis Actuels pour sa part renseigne que la vignette automobile des véhicules de 2 à 7 chevaux (CV), passe de 15 000 FCFA à 30 000 FCFA, soit une hausse de 100 %. Pour ceux qui ont des véhicules, de 8 à 13 CV, dont le prix de la vignette était fixé à 25 000 FCFA en 2022, vont dorénavant débourser 50 000 FCFA, soit une hausse de 100 % aussi. Mais, face aux inquiétudes des députés, Louis Paul Motazé a expliqué que « cette mesure vise à accroître les recettes de l’Etat, dans l’optique de faire face à des charges continuellement en hausse ». Aussi poursuit le membre du gouvernement, « comparativement à certains pays africains de même niveau de développement que le Cameroun, le coût du timbre, malgré la hausse envisagée, reste relativement bas. Bien plus (…) ce montant reste en deçà de la norme communautaire qui se situe à 1 600 FCFA ».

Econews dresse la liste des opportunités à saisir dans le secteur privé. Citant le rapport diagnostic de la Banque mondiale sur le secteur privé au Cameroun, présenté hier par le ministre des Petites et Moyennes entreprises Achille Bassilekin III, le journal relève des contraintes transversales et des opportunités « pour repenser l’équilibre » dans le secteur.

Le journal La Météo de Dieudonné Mveng nous donne la température de la coupe du monde avant de refermer cette page de la revue de presse. En effet, à la suite de la qualification historique du Maroc contre l’Espagne lors des huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar, Sofiane Boufal a non seulement remercié les supporters marocains, mais a aussi dédié cet exploit aux « peuples arabes et musulmans », refusant d’associer l’Afrique subsaharienne dans cet exploit. Une enquête réalisé par notre confrère en kiosque ce jour démontre que tout le royaume chérifien ou presque épouse également des propos du sociétaire du club francais Angers Sco.

 

Merci chers abonnés, de nous avoir renouvelé votre confiance ce matin en suivant cette revue de presse. Prenons rendez-vous demain pour notre dernière sortie de la semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un footballeur amateur et un ballon de football (c) Droits réservés

4 joueurs africains à suivre en Europa League (C3) 2022 – 2023

Rigobert song

Rigobert Song : « La diffusion de la vidéo avait pour dessein l’atteinte à mon honorabilité »