in

Cameroun : La revue de presse du mardi 13 décembre 2022

Chers abonnés, c’est un plaisir de vous retrouver ici ce matin pour vous servir votre traditionnel exercice. Chers abonnés, bonjour et bienvenus à cette autre édition.

Les Uned en kiosque 1

Ouvrons ce matin en politique. Le journal Le Jour dans son édition en kiosque ce jour, renseigne que le Comité exécutif national du Social Democratic Front s’est réuni samedi dernier au siège du parti à Yaoundé. À l’issue de ce rassemblement conduit par le président national du parti d’opposition, plusieurs résolutions ont été adoptées dont la suspension des exécutifs régionaux. Ils ont été remplacés par « des coordonnateurs nommés par le Comité exécutif national (Nec) dans un climat de division qui fait craindre une future implosion du parti », indique Le Jour.

Le quotidien Mutations parle du Sommet États-Unis – Afrique. Le président américain Joe Biden accueille depuis le 11 décembre à Washington un sommet avec l’Afrique. Les dirigeants africains y participent pour revitaliser les relations américaines avec le continent. Mais les États-Unis font face à la concurrence de la Chine et de la Russie. Le docteur du Think thank américain National democratic institute pour l’Afrique centrale et de l’Ouest analyse dans les colonnes du journal Mutations, ces travaux.

Cameroon Tribune revient en intégralité sur le plaidoyer de Paul Biya au Sommet Etats-Unis – Afrique. Selon le journal, le président de la République a proposé hier au cours d’une table ronde en marge du sommet, la mise en place d’un marché africain des capitaux pour offrir des financements adaptés aux besoins de développement des pays continent.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du mardi 28 mai 2024

Le Port autonome de Douala (PAD) et Terminal bois du port de Douala (TBPD) ont signé un contrat de concession, le 9 décembre dernier, pour l’exploitation, la maintenance et le développement du terminal à bois du port de Douala-Bonabéri durant 15 prochaines années. Selon Repères qui en parle, TBPD est une nouvelle filiale du groupe Bolloré Ports créée le 1er novembre 2022. Elle reprend le patrimoine de la Société d’exploitation des parcs à bois du Cameroun (SEPBC) qui avait la charge de la gestion de ce terminal jusqu’ici. Outre ces investissements, apprend-on, le PAD attend du concessionnaire 100 millions de FCFA pour le ticket d’entrée ; les redevances fixes de 1976 FCFA par m2 contre 1630 FCFA actuellement, pour une superficie évaluée à 28 ha soit 560 millions FCFA par an. En outre, le PAD percevra également 2,5% du chiffre d’affaires contre 75F par m3 de bois embarqué en ce moment ; la redevance marchandise évaluée à 1200 FCFA par m3 de bois embarqué et 50% des pénalités de stationnement.

La région de l’Extrême-Nord est sous la menace d’une « catastrophe alimentaire », indique L’Économie en kiosque ce matin. Dans le détails, notre confrère informe que c’est lors du discours de clôture de la session parlementaire de novembre que le président de l’Assemblée nationale l’a fait savoir, soulignant que cette situation hypothèque « dangereusement le bien-être des populations ».

Candidate à sa propre succession à la tête du Conseil national de la jeunesse du Cameroun, Fadimatou Iyawa Ousmanou a été réélue, informe le journal L’Étudiant en kiosque. C’était à l’issue de l’élection tenue samedi au Centre d’Excellence de la CAF à Mbankomo, Yaoundé. Son sacre est aussi celle des autres membres dont les vice-présidents, les secrétaires généraux, les trésoriers et les conseillers de la liste qu’elle conduit.

C’est ici que s’achève cette édition de la revue de presse ce matin. Merci d’avoir répondu présent. À demain pour une nouvelle sortie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C Beyala

Calixthe Beyala : « Il n’y aura aucune succession de père à fils »

FB IMG 1670886399526

L’artiste camerounais Ekambi Brillant est mort