in

Cameroun : La revue de presse du mercredi 21 octobre 2020

Le 21 octobre 2020

Chers abonnés merci de nous renouvelés votre confiance ce matin, bienvenus à la revue de presse de lebledparle.com, édition de ce mercredi 21 octobre 2020. Ce matin, la politique, la santé sont des principaux sujets à lire dans les journaux en kiosque.

Le 21 octobre 2020
Quelques Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

La Santé avant tout. Commençons avec Essingan et Repères qui nous apprennent ce matin que le vicaire du diocèse d’Obala dans la région du Centre, rejette le vaccin contre le cancer du col de l’utérus administré aux jeunes filles de 9 à 13 ans depuis quelques semaines sur l’étendue du territoire. Selon ce qu’on peut lire dans les deux tabloïds, le prélat estime qu’il manquerait audit vaccin, une certaine efficacité face à d’autres virus comme le papiloma humano (VPH) différents des types 16 et 18. Dans une lettre circulaire le 19 octobre adressée aux responsables des centres de santé et les chefs d’établissements scolaires du Diocèse, Mgr Luc Onambele explique que  les « jeunes filles de la tranche d’âge 9 à 13 ans n’auraient pas été suffisamment représentées dans les essais cliniques liés au vaccin », apprend-on.

Pour approfondir :   Célestine Ketcha Courtès : «L’ouverture de l’autoroute Yaoundé - Nsimalen est prévue le 20 décembre 2021 »

Kalara dans sa publication de cette semaine, s’est intéressé au recours du Grand-Nord, introduit devant les juridictions pour revendiquer le nombre de place de ses ressortissants à l’Enam. Selon l’hebdomadaire, une cinquantaine de recours a été déposée sur la table du juge administratif pour demander l’annulation de ce concours. Le gouvernement, regrette notre confrère, « reste toujours silencieux sur les cas de fraudes et les accusations de népotisme visant le DG de cette école ».

Pourquoi le gouvernement a reculé devant les taxes sur les téléphones portables et autres terminaux importés ? C’est la question à laquelle tente de répondre EcoMatin de ce matin pour qui, plus que les faiblesses techniques du dossier, des raisons politiques seraient également à l’origine du « rétropédalage de l’exécutif camerounais ».

Alors qu’on y est, L’Action compte déjà les premiers points du RDPC aux élections régionales qui se tiendront en décembre 2020. « Le parti de Paul Biya a vu tous les recours intentés contre lui lors du contentieux préélectoral, rejetés », se félicite le journal de Jean Nkuete.

Pour approfondir :   Martin Camus Mimb charge ses propres journalistes sur la toile après la diffusion d’un fake news sur RSI

Le Cameroun est le premier pays africain le plus endetté auprès de la Chine. L’information a été révélée dans le dernier rapport de la Banque mondiale, et reprise dans les colonnes d’Émergence en kiosque ce matin. En plus clair, c’est exactement 6000 milliards FCFA que l’État du Cameroun doit à l’empire du milieu.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EkyT3LEWMAI76g5

Elecam envoie une délégation observer l’élection présidentielle aux États-Unis

1393483408casier

Cameroun : Soupçon d’une éventuelle augmentation des prix des bière en 2021