in

Njoya Moussa : « Chaque danseur de Samuel Eto’o espère être au Qatar »

Njoya Moussa

Njoya Moussa a été l’un des invités sur le plateau de Club d’Elites sur Vision 4 pour parler de la Fédération camerounaise de football, marquée par la préparation des lions indomptables pour le mondial Qatar 2022.

Le politologue déplore pour le fait qu’on nomme tous les jours à la Fecafoot. « Vous avez déjà vu dans quelle fédération au monde, où on nomme chaque jour ? », s’interroge Njoya Moussa sur le plateau de Club d’Elites sur Vision 4.

Le fait de confier l’encadrement technique des lions indomptables aux camerounais ne marche pas selon Njoya Moussa. « La Camerounisation (du banc de touche, NDLR) n’est pas un signe de réussite. C’est un fétichisme qu’on a brandi pour faire du populisme. La vérité c’est comme les fesses, on finit toujours par s’asseoir dessus », déclare le critique sportif.

Pour approfondir :   Choupo Moting: « Je suis heureux d’avoir l’opportunité de jouer en Premier League anglaise pour la première fois »

L’universitaire ne s’est pas montré tendre au sujet de Roger Milla dans Club d’élites sur Vision 4. « Qui ignore Roger Milla? Tu lui donnes l’argent, il avec toi. Tu ne lui donnes pas l’argent, il est contre toi », pense-t-il.

Il pense aussi que les courtisans vont déballer des choses s’ils ne vont pas au Qatar. « Les vérités vont sortir après le mondial. Chaque danseur de Samuel Eto’o espère être au Qatar », affirme-t-il.

Pour approfondir :   Ouverture de la Can 2021 : Le protocole oublie Samuel Eto’o, Roger Milla s’indigne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nkom Herve Emmanuel

Hervé Emmanuel Nkom : « Le contrat entre la Fecafoot et son équipementier est un contrat privé »

En kiosque

Cameroun : La revue de presse du lundi 26 septembre 2022