in

Cameroun : La revue de presse du jeudi 17 décembre 2020

Les Unes du 17 decembre 2020

La désignation des présidents Conseils régionaux, la réélection de Célestin Tawamba à la tête du Gicam, le budget 2021, sont entre autres, les principaux sujets qui barrent les Unes des journaux parus en kiosque ce matin au Cameroun. Chers abonnés, bonjour et bienvenus aux nouvelles… !

Les Unes du 17 decembre 2020
Les unes du 17 décembre 2020 (c) Droits réservés

Seul candidat à sa succession à la présidence du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), Célestin Tawamba souhaite réinventer le financement de l’organisation et sa relation avec des pouvoirs publics qui, selon lui, n’ont pas pris la mesure de la crise. C’est du moins ce que formule le journal La Nouvelle Expression dans sa publication de ce matin. De même, on peut lire de la page 5 à 8 que dans son discours d’investiture, « le nouvel élu est resté comme d’habitude, très critique quant à l’environnement économique du Cameroun », non sans promettre de continuer de poursuivre son œuvre notamment en faisant montre de plus de volontariat, d’expertise et d’efficacité pour faire triompher l’entreprise camerounaise au-delà des frontières du pays.

Le Messager pour sa part s’est intéressé au choix du président du Conseil régional dans le Sud. Parlant de ce qu’il appelle « jeu trouble de Fame Ndongo », notre confrère indique que le Secrétaire général du comité central du RDPC est accusé de manœuvrer « pour introniser son poulain afin d’avoir la main mise sur le butin de la décentralisation » destiné à cette région dont le chef de l’État est originaire.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse de ce mardi 10 septembre 2019

Au moment où notre confrère de la Montée Anne-Rouge à Yaoundé annonce des manœuvres dans le cadre du choix du président du conseil régional au Sud, Mutations propose de revenir sur les profils des candidats déclarés ou pressentis à ce poste dans les dix régions du pays.

Cameroon Tribune parle de 1652 milliards sauvegardés dans la lutte contre la corruption au Cameroun. Adossant son raisonnement sur le rapport annuel de la Commission nationale anti-corruption qui sera dévoilé ce jeudi 17 décembre 2020, notre confrère qui a visité ce document avant sa publication officielle confie que cette instance, du haut de ses dix ans d’expérience sur le terrain, a évité à l’État du Cameroun, les pertes de plus de 1652 milliards de FCFA ceci grâce à des actions conjointes avec le Tribunal criminel spécial et d’autres juridictions.

Le budget de l’exercice 2021 prévoit une enveloppe de 1200 milliards de FCFA pour les secteurs économiques. Le journal de la Sopecam, Cameroon Business Today qui en parle ce jour explique que ces fonds destinés partagés entre plusieurs départements ministériels, seront principalement injectés dans le développement rural, les infrastructures, la transformation, le tourisme… La monographie des ministères concernés est à découvrir dans les colonnes de ce journal.

Pour approfondir :    Ndoumbé le Morguier est mort

Dans un dossier de 2 pages que propose le journal Le Courrier en kiosque, la mort du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun y est proclamée. En bref, l’hebdomadaire fait savoir que le MRC que dirige Maurice Kamto, dont le capital politique a été « dilapidé en moins de deux ans par des choix politiques non avisés et des tendances insurrectionnelles », est condamné désormais à raser les murs de la scène politique camerounaise.

Chers abonnés, c’est le peu de journaux parvenus à la rédaction centrale de lebledparle.com. Merci de votre confiance et à demain pour la dernière sortie de cette semaine !

 

{module Revue de presse sponsor}


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nasme buteur c3

Les Young Boys s’impose avec Jean Pierre Nsamé buteur,RB Salzbourg fait le job en Coupe d’Autriche

thumbs b c cf704eb2835249325ef3e51eed33c9a6

Soupçonné d’être de mèche avec Boko Haram, un ancien député du RDPC arrêté