in

Cameroun: Joseph Dion Ngute limoge le directeur du Projet d’alimentation en eau potable de Yaoundé et ses environs

Dion Ngu

La décision est contenue dans une décision signée le 8 décembre 2020 et portant nomination d’un nouveau directeur du Projet d’alimentation en eau potable de Yaoundé et ses environs à partir du fleuve Sanaga (Paepys).

Dion Ngu
Joseph Dion Ngute (c) Droits réservés

Gérard Melingui Ngon’Efouda est le nouveau directeur du Projet d’alimentation en eau potable de Yaoundé et ses environs. Il a été nommé à ce poste par le chef du gouvernement en remplacement de Dieudonné Ombala.

Même si les raisons du limogeage de l’ancien patron du projet ne sont pas encore portées à la place publique, Joseph Dion Ngute a tout de même, pour rendre sa décision, invoqué la loi N° 2018/011 du 11 juillet 2018 portant Code de transparence et de bonne gouvernance dans la gestion des finances publiques au Cameroun.

Bien plus, le Premier ministre a fait appel à la loi N° 2018/012 du 11 juillet 2018 portant régime financier de l’État et des autres entités publiques qui prescrit l’orthodoxie dans la gestion de finances publiques.

Il faut relever qu’avant le limogeage de Dieudonné Ombala, le ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba, de passage devant les parlementaires, n’a pas caché les difficultés auxquelles le Paepys fait face, notamment la crise sanitaire qui a retardé les travaux dont le taux d’exécution physique global du projet se situe à 68%.

Pour approfondir :   Crise anglophone : L’armée libère 80 bœufs en otage dans le Nord-ouest

« Suite à la crise sanitaire due à la Covid-19, le contrat de l’entreprise de construction Sinomach qui devait s’achever en décembre 2021, a été prorogé jusqu’au 21 juillet 2022, date prévisionnelle de fin des travaux d’exécution du Paepys », a souligné le MINEE.

Par conséquent, le déficit de production d’eau potable à Yaoundé et les zones environnantes ; Batchenga, Obala, Nkometou dans le départment de la Lékié, région du Centre, puis, Soa dans la Mefou et Afamba et Ntui dans le Mbam et Kim, est estimé à 215 000 m3/j mais ne sera comblé que dans deux ans.

Pour approfondir :   Cameroun : Bientôt deux nouveaux aéronefs dans la flotte de Camair-co

Pour rappel, financé par un prêt d’Eximbank China, pour un coût total de 399 milliards FCFA, le Paepys est exécuté par l’entreprise chinoise Sinomach.

Selon les prévisions, le projet doit mettre un terme à la carence en eau potable dans la cité capitale où le besoin est estimé 315 000 m3/jour, en apportant 300 000 m3/j pour la première phase et 400 000 m3/j dans la phase d’extension.

Or, « L’usine de traitement d’eau d’Akomnyada son unique source d’alimentation en eau potable, produit dans le meilleur des cas, près de 100 000 m3/j. Ce qui crée un déficit de production de l’ordre de 215 000 m3/j », fait remarquer Investir au Cameroun.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

autoroute Edea Kribi

L’autoroute Edéa-Kribi coutera 5,56 milliards de FCFA par kilomètre

Stanley Enow le bayangui

Stanley Enow, seul artiste camerounais nominé aux MTV Africa Music Awards 2021