in

Calixthe Beyala : « En Afrique, les influenceurs menteurs ont pignon sur rue »

L’écrivaine franco-camerounaise a fait cette déclaration sur son compte Facebook, le jeudi 06 juillet 2023, comme l’a constaté Lebledparle.com.

Beyala
Calixthe Beyala, Ecrivaine - DR

L’influence du mensonge

Les influenceurs présentent sur les réseaux sociaux une vie d’opulence. Pour Calixthe Beyala, cette vie d’opulence est un mensonge. « Ce qui est terrible aujourd’hui en Afrique, c’est que les influenceurs menteurs ont pignon sur rue. Ils racontent qu’ils ont acheté des chaussures ou des robes à 200 millions et tous les africains tremblent devant autant de richesses en pleurant devant leur propre échec. Jusqu’à preuve du contraire, j’ignore on achète de simples robes à ces prix hors des prix », écrit la femme de littérature.

Sur une autre publication Facebook, Calixthe Beyala déplore l’attitude des femmes qui font le sport en perruque.  « Ce qui est terrible en Afrique aujourd’hui, c’est que certaines femmes font le sport avec leur perruque sur la tête ; ce qui est terrible c’est que d’autres à force d’injections et d’opérations finissent par ressembler à Michael Jackson », écrit l’écrivaine Franco-camerounaise.

Pour approfondir :   Elections à la Fécafoot : Jean Crépin Soter Nyamsi dépose sa candidature ce 18 novembre

« Les femmes ne sont pas plus nombreuses que les hommes. Arrêtez cette fantaisie ! », pense-t-elle.

« L’assassinat de Martinez Zogo a mis en exergue l’inhumanité de certains camerounais. Personne parmi ces hommes pour dire stop aux atrocités ? », estime l’écrivaine.

Elle a donné son point de vue sur la volonté de Macky Sall de ne pas se présenter à la prochaine élection présidentielle. Elle estime que c’est une leçon pour les dictateurs africains qui veulent s’éterniser au pouvoir.

Pour approfondir :   Média: Dora Eboa remplace Thierry Ngogang à STV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etoo Nyamsi

Jean Crépin Nyamsi : « Samuel Eto’o, si le bateau coule, il coulera avec toi et moi »

Ateba Emmanuel Joseph Senacom Mrc

Joseph Emmanuel Ateba : « Jamais le tribalisme n’a été aussi exacerbé au Cameroun que depuis la naissance du MRC »