in ,

Aurélien Chedjou envoie un tacle appuyé à Samuel Eto’o et Rigobert Song sur la mauvaise gestion du football camerounais

L’ancien défenseur des Lions indomptables s’est exprimé à leur sujet sur le plateau de STV dimanche 23 avril 2023.

Aurelien ChedjouCameroun

Aurelien Chedjou est heureux de voir le football camerounais ayant à sa tête Samuel Eto’o Fils et Rigobert Song dans des postes importants. Les champions d’Afrique 2000 et 2002 sont respectivement président de la Fédération et sélectionneur de l’équipe nationale. Selon les propos tenus par Aurelien Chedjou dans 7 Hebdo, les deux hommes ont été de grands joueurs et doivent s’employer à être également de grands dirigeants.

« Aujourd’hui, on a deux grandes légendes à la tête de tout ce qui est gestion du football camerounais. Que ce soit le sélectionneur Rigobert Song ou encore le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o Fils. (…) Ils ont été de très bons joueurs, mais aujourd’hui ils ne sont plus joueurs. On doit mettre les joueurs dans de bonnes conditions pour que le vert, rouge, jaune puisse briller dans tout le continent et au-delà », a indiqué Aurélien Chedjou.

Pour approfondir :   Handball : Le Cameroun abritera la CAN 2020

Rigobert Song et Samuel Eto’o ne sont plus des footballeurs

A en croire l’ancien joueur de Lille en France, Song et Eto’o doivent moins prendre de la place et mettre en vedette la nouvelle génération. « Ils ne sont pas là pour être dans la peau du footballeur », assure-t-il. Après Womé Nlend qui a dénoncé un nombre important de couacs depuis que le duo Eto’o-Song gèrent le football camerounais, un autre ancien Lion indomptable critique en la personne Aurélien Chedjou critique.

Pour approfondir :   La pépite camerounaise de la KSA Mimb Bayeng réussit avec brio ses tests à Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shanda Tomne Arnaud Froger

Affaire Martinez Zogo : Shanda Tonme porte plainte contre Arnaud Froger de RSF

Elanga Jr

Mis au placard en Manchester United, le Camerouno-suedois Anthony Elanga raconte sa frustration