in , ,

Après Wébo et Meyong Ze, un autre ancien Lion indomptable décroche un poste de coach en Europe

Après un bref passage comme adjoint des Lions indomptables, Joel Epalle obtient un contrat comme entraîneur en Europe, a appris Lebledparle.com.

Epalle Cameroun

L’aventure de Joël Epalle et la sélection nationale n’est pas allée au-delà de la CAN 2019.  Titulaire d’u diplôme d’entraîneur UEFA A, le finaliste de la CAN 2008 n’a pas chômé bien longtemps. Il vient de débuter une nouvelle aventure avec l’AS Champs Football.  Joël Epalle est le nouveau manager général de l’équipe qui évolue en D2 amateur, l’équivalent de la dixième division française. Le club n’a pas caché sa joie après la signature de l’ancien international camerounais il y a quelques jours, comme on peut le lire sur leur site internet. « L’AS Champs Football est extrêmement fière et se réjouit de l’arrivée de la star mondiale Joël Epalle, à la grande carrière bien étoffée au sein de notre structure. Notre club n’a jamais pu auparavant avoir pour ses adhérent(es) de telles personnalités pour encadrer, conseiller ses jeunes adhérent(es). D’autres personnes non adhérent(es) de l’AS Champs Football pourront par le biais des stages et des spécifiques bénéficier de ses entrainements de grande qualité », lit-on.

Pour approfondir :   Fêtes de fin d’année : Le concert du groupe X-Maleya reporté à Ya-fe

Epalle, n’est pas à sa première expérience dans les championnats amateurs

Entraîneur de Val-d’Europe, une équipe seine-et-marnaise de Régional 1 (la 6e division) en France, il l’a fait grimper l’équipe quatre fois successives. L’aventure s’est terminée en novembre 2022, après plus de neuf années passées à la tête de la formation. L’ancien gloire du football camerounais espère avoir la même réussite avec L’AS Champs Football.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avom 20

La pépite camerounaise Arthur Avom face à un choix crucial

Jean Robert Wafo

Jean Robert Wafo : « Il faut développer à l’échelle du pays la notion de citoyenneté résidentielle »