in

Affaire Bakassi : La présidence de la république du Cameroun rappelle Maurice Kamto

Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun a déposé au palais présidentiel d’Etoudi un courrier destiné au chef de l’État, le 21 décembre.

maurice kamto mrc 1

Cette actualité autour du leader du MRC a fait beaucoup de bruit sur la toile. Comme Maurice Kamto n’a pas souhaité communiquer sur son contenu, Jeune Afrique a appris la teneur de ce mystérieux pli, a noté Lebledparle.com un article publié sur ce support médiatique.

La presqu’île de Bakassi

Dans un article mis en ligne le mercredi 28 décembre, Jeune Afrique révèle que le « dossier de Maurice Kamto concerne une affaire de politique internationale, en l’occurrence le différend qui oppose le Cameroun et le Nigeria autour de la presqu’île de Bakassi. Celle-ci est au cœur d’un conflit juridique que se livrent Abuja et Yaoundé devant la Cour internationale de justice (CIJ) depuis plus de quinze ans », note Lebledparle.

Malgré la cession de ce territoire disputé à Yaoundé depuis 2002, le tracé de la frontière entre le Cameroun et le Nigeria fait renaître des désaccords.  Les récents affrontements entre les forces camerounaises et les séparatistes du Biafra prouve à suffisance la volatilité de la situation sécuritaire dans cette zone. Un expert cité par Jeune Afrique estime qu’il y « de plus en plus de voix qui s’élèvent au Nigeria pour remettre en question le jugement de la CIJ de 2002 ».

Pour approfondir :   Justice/Affaire UPC contre MINAT: La Cour Suprême embrouille Baleguel Nkot

L’analyse de Maurice Kamto sur le dossier actuel de Bakassi

Ayant été un des principaux acteurs de la partie camerounaise dans ce conflit frontalier, l’avocat Maurice Kamto, aujourd’hui opposant, a « proposé son analyse du dossier » au Président de la République du Cameroun S.E Paul Biya, au nom de « l’intérêt national ». « Kamto a observé que certains leaders nigérians souhaitaient profiter de la situation du Cameroun, et notamment du conflit dans les régions anglophones, pour revendiquer Bakassi de nouveau », peut-on lire dans l’article de jeune Afrique.

Pour approfondir :   Cameroun : Maurice Kamto a trahi le peuple en allant voir le régime de Paul Biya à Etoudi pour Jean Crépin Nyamsi !

Il faut dire que les explications données par Jeune ne satisfait pas des camerounais sur la toile à l’instar de Jean Crépin Nyamsi et Mathias Eric Owona Nguini.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Roi Pele

Mathias Eric Owona Nguini : « Pelé à lui seul a converti le football en art »

Pele

Décès du Roi Pelé : Pluie d’hommage à travers le monde