in

Vincent Debien Mbock : « La définition de l’opposition telle que formulée par le Pr Bahebeck sur Vision 4 nous semble très extrémiste »

bahebeck vincent debien mbock

Vincent Debien Mbock en sa qualité d’expert en Communication, analyse la sortie du Pr Bahebeck du 14 mai 2021 sur les antennes de Vision4, relativement à l’opposition politique camerounaise.


bahebeck vincent debien mbock
Pr Behebeck (c) Droits réservés

Pour Vincent Debien Mbock, le rôle de l’opposition dans un pays n’est pas forcément de s’inscrire dans la rupture totale avec l’ordre gouvernant, car, dans les grandes démocraties, « l’axe de positionnement utilisé pour classer les partis politiques est l’axe gauche-droite », pensent-il.

Lebledparle.com vous livre le contenu de la mise au point de Vincent Debien Mbock

Pr Bahebeck, s’opposer ce n’est pas tout contester.

La définition de l’opposition telle que formulée par le Pr Bahebeck à l’émission « décryptage » sur Vision 4 ce vendredi 15 avril 2021 nous semble très extrémiste.

En marketing politique, les actions d’un parti ne sont cohérentes que si elles sont calquées sur une idéologie bien défini. C’est ce qu’on appelle le positionnement politique. 

Sur un échiquier idéologique, tous les partis de l’opposition ne peuvent pas être éloignés du parti au pouvoir. Cela se justifie par le fait de l’existence d’un axe de valeurs dans chaque pays, autour desquelles, tournent les discours publics.

Dans les grandes démocraties, l’axe de positionnement utilisé pour classer les partis politiques est l’axe gauche-droite. Il y’a un ensemble de valeurs dites de gauche, et il y’a des valeurs opposées qui caractérisent les partis de la droite.

Au Cameroun, les partis politiques se positionnent principalement sur les questions identitaires comme la forme de l’État, le multiculturalisme… Sur ces questions, je ne pense pas qu’il y’a un seul leader politique qui est totalement à l’opposé de ce que propose le parti au pouvoir.

D’ailleurs pour le vérifier, il suffit d’analyser les plateformes électorales. Et même si c’était le cas, on ne peut pas dire que c’est par ce qu’un parti politique s’oppose à tout qu’il est un vrai parti de l’opposition.

Dans certains pays comme le Canada, les deux principaux partis, le parti libéral du Québec (PLC) et le parti québécois (PQ) se positionnent au centre de l’espace politique. C’est à dire ont presque la même idéologie.

On ne peut donc pas dire qu’il y’a un seul opposant au Cameroun.  Chaque leader agit selon ses choix idéologiques et c’est de bonne guerre.

Vincent Debien Mbock

Enseignant de Communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shakiro arrete

Homosexualité : Les Etats-Unis volent au secours de « Shakiro » et appellent le gouvernement au respect des droits de l’homme

CAF Coton

Quarts de Finale de la Coupe de la CAF : Coton Sport face à son destin ce 16 mai 2021