in

J. Remy Ngono : « Les gens de Vision4 sont atteints de confusion mentale»

J.Remy Ngono mbong

Accusé de pratiques homosexuelles par la chaine de télévision Vision4 dans un de ses reportages en fin avril 2021, le journaliste camerounais installé en France a rejeté ces informations rassurant de son hétérosexualité. Il était le 12 mai 2021, l’un des invités de la radio communautaire ABK, basée à Douala.  


J.Remy Ngono mbong
J. Remy Ngono (c) Droits réservés

Pour Remy Ngono, les accusations d’homosexualité dont il est victime de la part de la chaine de Nsam sont nulles et sans effet car « c’est quelque chose que qu’il a longtemps combattu ».

« Je vis chez moi, je suis marié, personne ne m’a jamais filmé avec un homme. Même pas 1% de ce qui a été dit sur moi à vision 4 n’était vrai. Tous ceux qui ont parlé de moi dans ce reportage ne prononcent même pas mon nom. Ce sont des gens atteints de confusion mentale, et cela ne me touche pas », relate-t-il au micro de nos confrère de ABK Radio.

Pour approfondir :   Emmanuel Kwa Dika : « Nous avons reconnu au sein d’Elecam que le code électoral doit être modifié »

Rappelons que le 19 avril 2021, Vision4 servait un reportage anti-éthique à ses téléspectateurs portant sur « la vie intime de J. Remy Ngono ».

Dans cet élément empreint de subjectivité et émaillé d’injures, le reporter balladait au tréfonds du village Efigmimbang au lieudit Ekoumdoum dans l’arrondissement d’Akono, région du Centre, présenté comme lieu de naissance du journaliste.

Selon l’auteur du reportage, Remy Ngono est une « élite du bavardage sur Facebook », l’homme aux « allures féministes depuis son bas âge » qui a promis aux membres de sa famille de réhabiliter leurs « taudis » mais depuis des années, rien n’est fait.

Pour approfondir :   Pr Jean Bahebeck annonce la parution de son livre intitulé : "Le hamburger c'est quoi ?"

Le village est d’après lui, le reflet des « chants d’oiseaux lugubres » et des maisons, « tristes » car « pour y entrer parfois, il faut adopter la posture de l’homo erectus qui nous rappelle l’époque de l’âge de la pierre taillée », décrivait-il.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gastor

Gaston Eloundou Essomba somme Eneo Cameroon de réduire les délestages dans le Grand Nord

Ambam Ville

Expropriation de terres dans la Vallée du Ntem : La sentence tant attendue du Premier ministre est tombée