in ,

Une camerounaise parmi les lauréats du prix L’Oréal-Unesco

La fondation l’Oréal et l’UNESCO ont dévoilé le 14 mai à Paris les cinq lauréats 2024, du Prix international  » L’Oréal – Unesco » pour les femmes et la science. Cette année, une camerounaise a été primée dans le très prestigieux concours.

Unesco
Pr Rose Leke-DR

Il s’agit Du Pr Rose Leke, Immunologue. Elle est ancienne cheffe du département des maladies infectieuses et de l’immunologie, ancienne directrice du centre de biotechnologie, Université de Yaoundé 1, Cameroun. La camerounaise est récompensée pour ses recherches exceptionnelles et ses efforts novateurs visant à améliorer l’étude du paludisme des femmes enceintes, à soutenir l’éradication de la polio et à permettre une meilleure vaccination en Afrique, ainsi que pour sa mobilisation afin de favoriser le parcours professionnel des jeunes scientifiques.

L’influence nationale, régionale et mondiale de la Professeure Leke a eu un impact profond sur la santé publique dans son pays natal – le Cameroun – et dans toute l’Afrique. Ses réalisations font d’elle un modèle, une enseignante de premier plan et une alliée pour les jeunes femmes scientifiques.

Ce qu’il faut savoir au sujet cette distinction

Le Prix international L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science est décerné à une femme scientifique exceptionnelle de chacune des cinq régions suivantes : Afrique et États arabes, Amérique du Nord, Amérique latine et Caraïbes, Asie et Pacifique et Europe. La camerounaise Rose Leke est lauréate pour l’Afrique et les Etats arabes. La lauréate pour l’Amérique latine et les Caraïbes est Alicia Kowaltowski, Professeure de biochimie, Université de São Paulo, Brésil. La lauréate pour l’Amérique du nord est Nada Jabado, Professeure de génétique humaine, Départements de pédiatrie et de génétique humaine, Chaire de recherche du Canada de niveau 1 en oncologie pédiatrique, Université McGill, Canada. La lauréate pour l’Asie et le Pacifique est Nieng Yan, Professeure de Biologie structurelle, School of Life Sciences, Université Tsinghua, Présidente émérite de l’Académie Médicale de Recherche et de Traduction de Shenzhen, Directrice du laboratoire de la baie de Shenzhen, Chine. La  lauréate pour l’Europe est Geneviève Almouzni, Professeure de Biologie moléculaire, Directrice de recherche, CNRS et Institut Curie, France.

Pour approfondir :   André Onana est arrivé urgemment au Cameroun

Les lauréates de cette 26e édition ont été sélectionnées parmi plus de 350 nominées dans le monde, par un jury international indépendant présidé par la Professeure Brigitte L. Kieffer, Directrice de Recherche à l’Inserm, membre de l’Académie des Sciences et ancienne lauréate du Prix international L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science.

Pour rappel, La cérémonie de récompense aura lieu le  28 mai prochain, au siège de l’UNESCO à Paris.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Maire de Belo assassiné ce 20 mai par les sécessionnistes.

20 mai ensanglanté au NOSO : Un Maire et ses deux adjoints tombent en Ambazonie

Cabral Libii

Cabral Libii et le PCRN défient les institutions et participe au défile du 20 mai