in

Cabral Libii et le PCRN défient les institutions et participe au défile du 20 mai

Interdit de prendre part au traditionnel défilé du boulevard du 20 mai à l’occasion de la 52 fête nationale de l’Unité, le député a bravé cette décision et a bel et bien battu le pavé en compagnie de ses militants.

Cabral Libii
Cabral Libii-DR

En raison des tensions qui persistent au sein du PCRN, le parti a été interdit de prendre part au défilé du 20 mai dans plusieurs circonscription administratives dont Yaoundé. Le préfet du Mfoundi avait rendu public il y a quelques jours, la note interdisant à cette formation politique de prendre part à la célébration de la fête nationale. « Tout en saluant votre participation active aux réunions préparatoires du défilé civil des partis politiques dans le cadre de la célébration de la 52e Edition de la fête de l’Unité à Yaoundé. J’ai l’honneur de vous faire connaitre que votre parti ne pourra plus prendre part audit défilé en raison des dissensions dans le parti, susceptibles de perturber l’environnement des festivités », avait écrit Emmanuel Ndjikdent.

Pour approfondir :   Ni John Fru Ndi reçoit son vaccin contre le coronavirus

Cabral Libii brave les interdits

Le jour dit, Cabral Libii n’a pas respecté cette décision. En compagnie de ses militants, il a effectivement défilé au boulevard du 20 mai lundi dernier. Une force de caractère saluer par ses pairs, mais également, une attitude de défiance des autorités selon d’autres observateurs. En guerre avec Robert Kona, un des fondateurs du PCRN, Cabral Libii est confronté à des difficultés politiques à un an de la présidentielle. Pour certains hommes politiques à l’instar du président national du parti Les Libérateurs Olivier Bilé, le député serait victime d’une persécution politico-administrative de Cabral Libii.

Pour approfondir :   Les orphelins de la commune de Njinikom dans le Nord-Ouest reçoivent les dons

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unesco

Une camerounaise parmi les lauréats du prix L’Oréal-Unesco

Mort train

Cameroun : Une fille de 22 ans meurt écrasée sous le train à Douala