in ,

Une chercheuse camerounaise à l’honneur au Canada parmi les femmes qui se démarquent

C’était dans le cadre du projet « Les Chercheuses en BD » organisé par le consulat français au Canada

Rivellie TCHUISSEU
Rivellie TCHUISSEU (c) Droits réservés

Le projet artistique « Les Chercheuses en BD » du Consulat général de France à Montréal met en avant la recherche au féminin en honorant des scientifiques du monde entier. Parmi elles, Rivellie Tchuisseu, originaire du Cameroun, se distingue par son parcours exemplaire en sciences de l’environnement. Une bande dessinée réalisée par une artiste locale immortalise son histoire, soulignant son engagement en faveur de la promotion des femmes dans la recherche.

Rivellie Tchuisseun a tracé son chemin vers l’excellence scientifique en poursuivant des études universitaires au Cameroun avant de s’envoler pour le Canada. Elle y a brillamment obtenu un doctorat en sciences de l’environnement à l’Université de Montréal, un accomplissement qui témoigne de son dévouement et de ses compétences exceptionnelles. Sélectionnée par le Consulat général de France à Montréal pour faire partie du projet « Les Chercheuses en BD », Rivellie Tchuisseu a eu l’honneur de voir son parcours transformé en bande dessinée par une artiste locale talentueuse. Ce projet vise à célébrer la contribution des femmes à la recherche et offre une visibilité bien méritée à ces scientifiques exceptionnelles.

Pour approfondir :   [Opinion] Cameroun : Le syndrome identitaire nous égare

Un parcours exemplaire honoré

Lors du vernissage du projet début décembre à Montréal, Rivellie Tchuisseu a exprimé son immense honneur de figurer parmi les 21 chercheuses mises en lumière. « Je suis extrêmement honorée de figurer parmi les 21 chercheuses mises en lumière dans ce projet captivant », a souligné la lauréate. « Cette initiative offre une plateforme unique pour valoriser les contributions des femmes dans le domaine de la recherche », s’est-elle félicitée.

Touchée par la fidélité avec laquelle son parcours a été retranscrit en bande dessinée, Rivellie Tchuisseu considère cette exposition comme une invitation à poursuivre son aventure scientifique au Canada. Engagée dans des recherches environnementales, elle envisage un avenir où ses efforts profiteront à la science et aux générations futures, tout en encourageant d’autres femmes à suivre ses traces.

Pour approfondir :   MRC : Michèle Ndoki signe l’indien et déclare qu’elle ne démissionnera pas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

One

Où sont les maillots One All Sports pour la CAN : le Coup de gueule de l’historien du football Claude Kana

Affiche de la dernière journée de la ligue des champions

Ligue des Champions : 1xBet annonce les matchs du dernier tour de la phase de groupes