in

Un rapport prouve la dépendance économique du Cameroun vis-à-vis de l’Union européenne

En s’adjugeant 35% des exportations sur la période 2019-2022, l’UE s’est affirmée comme la première zone géoéconomique d’échange pour le Cameroun.

Cmr UE light
Cameroun-UE (c) Droits réservés

L’UE est en pôle position des importations au Cameroun selon le rapport 2022 du Comité de compétitivité. A titre de comparaison, l’Afrique absorbe 10% des exportations camerounaises, la Ceeac (Communauté économique des États de l’Afrique centrale) 6,3%, et l’Asie 4,5%. Bien que ces parts de marché soient moins importantes, le rapport met en évidence la demande croissante pour les produits camerounais dans ces régions. Les produits savonneux dominent sur les marchés africains, représentant environ 1,6% des demandes d’importations.

Les échanges commerciaux du Cameroun sont largement dominés par les produits agroalimentaires et le bois et ses dérivés. Les bois tropicaux sciés et les grumes représentent 10,6% des recettes d’exportation, principalement destinées à l’UE et à la Grande-Bretagne. Le cacao et la banane sont également des acteurs clés, avec des marchés majeurs en Europe.

Pour approfondir :   Sommet sur les économies africaines : Emmanuel Macron milite en faveur de la production des vaccins en Afrique

Défis et opportunités

Malgré ces succès, la valeur totale des exportations camerounaises reste relativement faible sur les marchés mondiaux. Classé 114ème exportateur mondial en 2022, le Cameroun pourrait diversifier ses partenariats en intensifiant les échanges intra-africains. Les marchés de la Cemac, de la Ceeac et du Nigeria offrent des opportunités de croissance importantes.

Le rapport encourage le Cameroun à générer un dynamisme avec ses voisins, créant ainsi une base solide pour une participation plus active sur les marchés mondiaux. L’avènement de la Zone de libre échange continentale africaine (ZLECAF) offre une plateforme propice à cette expansion, incitant le pays à explorer de nouvelles opportunités commerciales au sein du continent. L’UE demeure un partenaire commercial crucial pour le Cameroun, la diversification des marchés, en particulier à l’échelle africaine, émerge comme une stratégie clé pour renforcer la position du pays sur la scène mondiale.

Pour approfondir :   Cameroun: les troncs de bananiers bientôt transformés pour revêtir des murs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scdp

La SCDP dément la rumeur de pénurie de carburant au Cameroun

Ebwa

Voici le classement actualisé des villes les plus chères au Cameroun