in

La SCDP dément la rumeur de pénurie de carburant au Cameroun

La Société camerounaise des dépôts pétroliers (Scdp) a démenti les rumeurs de pénurie de carburant à Yaoundé, arguant qu’il s’agit d’un problème logistique plutôt que d’une insuffisance d’approvisionnement.

scdp
SCDP (c) Droits réservés

Les automobilistes de la capitale politique camerounaise ont signalé des difficultés à obtenir du carburant depuis plus d’une semaine. Gabriel Eteki Ebokolo, Directeur général adjoint de la Scdp, a assuré dans un communiqué publié ce jeudi que la disponibilité de l’essence n’était pas un problème. Il a déclaré qu’il n’y avait pas de problème de Super, ni à Yaoundé, ni sur l’ensemble du territoire. Il a également évoqué un problème logistique lié au transport du produit, indiquant que des mesures avaient été prises pour résoudre la situation. Bien que la Scdp n’ait pas spécifié la nature exacte du problème logistique, des sources proches du dossier ont mentionné des difficultés au niveau du moyen de transport du produit. Le Directeur général adjoint a déclaré que le problème logistique avait été résolu en concertation avec le gouvernement et les distributeurs.

Pour approfondir :   Tribune : Célestin Djamen critique l’audit de Survie Cameroun

Accroître les importations

L’entreprise pétrolière a par ailleurs appelé à éviter le stockage artisanal du carburant. En effet, les informations sur une prétendue pénurie avaient créé une tension chez les consommateurs et entraîné une augmentation de la consommation de Super ces deux dernières semaines. Il convient de  noter que ce n’est pas la première fois que des problèmes d’approvisionnement en produits pétroliers surviennent au Cameroun. En octobre dernier, le pétrole lampant était devenu rare, provoquant des spéculations sur les prix, et en novembre, une pénurie de gaz domestique avait été constatée chez certains commerçants. Le gouvernement camerounais a prévu d’importer 660 000 tonnes de produits pétroliers pour répondre aux besoins du marché local entre octobre 2023 et janvier 2024.

Pour approfondir :   VIDEO: Depuis l’Afrique du SUD, Mali YANKE propose du reggae chanté en Fe'efe'e, langue locale de l'Ouest Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lions

Le Cameroun dégringole encore au classement FIFA

Cmr UE light

Un rapport prouve la dépendance économique du Cameroun vis-à-vis de l’Union européenne