in

L’UE accorde un financement de plus de 311 millions à la ville de Dschang

Au cours d’une visite, l’Ambassadeur de l’UE au Cameroun a alloué une somme de 475 000 euros pour un projet visant à favoriser l’inclusion sociale dans cette ville de la région de l’Ouest.

Ville de Dschang
Une vue de la ville de Dschang - DR

L’UE lutte pour l’inclusion sociale dans la ville de Dschang. L’organisation a attribué à cet effet un financement de 475 000 euros à cet effet. Cette initiative intervient dans un contexte où la ville accueille un nombre important de déplacés internes fuyant les conflits entre l’armée républicaine et les groupes séparatistes dans les régions du Sud-ouest et du Nord-ouest.

Porté par l’Association pour la Promotion du Développement Local (APDEL), basée à Dschang, ce projet de trois ans vise à renforcer l’inclusion sociale et la protection des déplacés internes des régions en conflit. Grâce au financement de l’Union européenne, le projet a permis d’améliorer la cohabitation entre les déplacés internes et les populations locales, ainsi que de favoriser l’insertion professionnelle de certains d’entre eux.

Pour approfondir :   Sud : La formation professionnelle revisite ses programmes

Les déplacés internes et les populations locales

Lors d’une visite sur le terrain, l’ambassadeur de l’Union européenne pour le Cameroun et la Guinée Équatoriale, accompagné de membres de son équipe, a rencontré des bénéficiaires du projet pour échanger sur leur expérience. Les discussions ont porté sur l’utilisation des financements reçus, les conditions de cohabitation entre les déplacés internes et les populations hôtes, ainsi que sur les défis auxquels ils font face.

Cette visite a permis de constater les impacts concrets du projet, notamment à travers des initiatives telles que le projet REPAIR-CAFE, mis en œuvre par l’association Horizon Jeune avec le soutien de l’APDEL. Il s’agit d’une démarche visant à encourager la création d’activités génératrices de revenus pour les déplacés internes et les populations locales. L’ambassadeur de l’Union européenne a par ailleurs salué le travail réalisé par les acteurs locaux et souligné l’importance de soutenir les initiatives locales pour renforcer la cohésion sociale et l’inclusion des populations vulnérables.

Pour approfondir :   Drame sur la falaise de Santchou : Cabral Libii réagit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Awae Esse

35 milliards pour l’aménagement de la route Awae-Soa !

Huile vrac

Huiles végétales : Joseph John Ngute demande au ministère du Commerce d’annuler l’interdiction de vente du « vrac »