in ,

Voici le classement actualisé des villes les plus chères au Cameroun

Ce ranking réalisé par l’Institut nationale de la statistique prend en compte le mois de septembre 2023.

Ebwa

Au terme des neuf premiers mois de l’année 2023, des données fournies par l’Institut national de la statistique, permettent de classer les villes du Cameroun par ordre de cherté.

Bertoua en tête malgré un recul

La capitale régionale de l’Est maintient sa position en tant que ville la plus chère avec un taux d’inflation de 10,2% à fin septembre 2023. Bien qu’elle ait enregistré une légère baisse de -1,2 % par rapport à son taux en août (10,3%), Bertoua demeure en tête du classement. Les villes de Ngaoundéré, Ebolowa, et Bafoussam suivent de près avec des taux d’inflation respectifs de 8,2% et 8% (Bafoussam et Ebolowa étant ex-aequo). Cette dynamique positionne ces villes comme les plus onéreuses sur les neuf premiers mois de l’année.

Pour approfondir :   Cameroun: Appel à candidatures pour Admission dans les académies Militaires américaines

La capitale politique Yaoundé occupe le quatrième rang avec un taux d’inflation de 7,8%, suivi par Douala et Maroua à 7,7%. Buea affiche un taux de 7,4%, tandis que les positions les moins élevées sont attribuées à Garoua et Bamenda avec des taux d’inflation respectifs de 6,9% et 6,7%.

La nécessité de combattre l’inflation

Les données actuelles peuvent être sujettes à des changements à l’avenir. Selon l’Institut national de la statistique, des facteurs mondiaux tels que la normalisation des chaînes d’approvisionnement, la baisse des prix de l’énergie et des denrées alimentaires, ainsi que la fin annoncée de la pandémie. Ces éléments pourraient contribuer à une diminution de l’inflation au dernier trimestre de l’année.

Pour approfondir :   La DGSN annonce la production de 3 millions de CNI d’ici jeudi

L’INS ne manque de recommander des initiatives pour atténuer l’inflation ressentie par la population. Cela inclut l’intensification des contrôles sur les marchés pour prévenir les dérives, ainsi que le développement des unités de production et de distribution d’intrants agricoles. Ces mesures visent à stabiliser les prix et à garantir un environnement économique plus équilibré pour les citoyens.


10 Comments

Leave a Reply
  1. Gardons nos susts et coutumes au détriment de la culture importée. Nous verrons que tout va bien aller.
    Je sais que d’aucuns diront que où est le rapport avec la vie chère !
    Au fond, c’est ça le vrai problème en Afrique subsaharienne 👌🏼

  2. Kousseri est à mon avis la ville la plus chère du pays et la moins desservie. Les réalités sont bien différentes de ce qu’on dit d’habitude concernant les villes de l’extrême Nord.

  3. Bien évidemment le taux d’importation dans notre pays étant largement supérieur au taux d’exportation les prix ne saurais ne pas augmenter dans ce dernier . En plus la stratégie de Dumping étant très utilisé dans ce pays et se traduisant par une imposition des prix d’exportation de nos biens par les étrangers entrain par ailleurs une inflation en évolution !! L’idéal sera donc de consommer ce que nous produisons et d’importer moins

  4. Hummmm!!!!!!! Bertoua ville la plus chère du Cameroun je pense bien vous vous êtes trompés.Le kilos de viande est a 2100 fr le régime de plantain que j achète a 2500 fr est revendu a Yaoundé a 4000 fr voir 5000.
    la cuvette de couscous manioc coûte 7000 fr par contre a Ngaoundere c est 9000 fr
    un appartement de 2 chambre salon coûte 50,000 fr par contre la même catégorie coûte 75000 fr a Yaoundé et Douala pour ne citer que ceux-là

    • A mon avis il y a confusion. Inflation élevée ne veut pas forcément dire que c’est la ville la plus chère. Lorsqu’on parle de ville la plus chère il est entendu ville dans laquelle le niveau de vie, le coût de la vie y est plus élevé.

      Or dans votre article en fait vous voulez simplement montrer que les prix semblent avoir augmenté d’une ville par rapport à une autre.

      Si on regarde, le coût de la vie en lui même je ne pense pas que Yde et Dla ne soient pas les villes les plus chères.

  5. Bonjour le groupe
    Veuillez m’excuser s’il vous plaît.
    On se plein de la vie chère , oui c’est vrai elle coûte excessivement chère vue notre propre contribution à l’échec de notre propre pays . Un nous avons un contrôle supérieur de l’État ; nous avons le ministère de commerce ; nous avons les contrôleurs de prix .
    Quelle son les mesures d’accompagnement pour le bas peuple ? Le porte monnaie du salarié reste et demeure le même . Chez les cultivateurs quelqu’un vend tout un champ des vivres pour lui-même resté affamé et sa petite famille . Comment voulons nous que Dieu qui ait créé ces choses ne puisse modire le sol et production ? Car il à fait toutes choses pour le bien de l’homme .
    Chacun à son niveau aura un compte à rendre au propriétaire de ces biens humanitaire nous sommes Israël le peuple de Dieu , et il continue à dire on ne maudit pas Israël son peuple , on outrages pas Israël son peuple maudit soit celui qui le fait . Merci j’en ai terminé .
    Bonne journée à vous dans la paix du Christ Jésus.

  6. À mon avis ces taux d’inflation sont pour beaucoup la conséquence de l’enclavement des bassins de production pour l’alimentation des marchés dans ces différentes localités , alors il revient à l’état de mettre un accent particulier sur le désenclavement des routes à fin de faciliter l’approvisionnement des marchés à moindres coûts de transport .

  7. Pour moi tout qui est beau est où il y’a l’argent dans une ville la rend cher et difficile à vivre donc je ne pense pas que bertoua est élu premier danse cette catégorie ce faux, il s’agit belle et bien de Douala suivi de Yaoundé la plus cher dans tout ce que vous pouvait imaginé le transport est bien cher d’abord, n’en parlons pas des Maisons en location ce la magie tu ne peut pas trouver des location de 10,000 XAF ICI mais Garoua est ma ville y’a les Maisons de 5000 XAF et Ngaoundéré aussi, u va trouve la maison ou à yde et Dla a 5000 mille le kilo de viande à Garoua revien a 1100 XAF et le kilo de porc 1300 u va trouve ça ou à Dla et yde et la nourriture au tourné dos est à partir de 250frs u mange et tu te rassasié bien à Garoua et Ngaoundéré. Les habits de fripes son chèr a Dla et yde tu parle de quoi tout est cher à Dla et yde didon n’importe quoi ce u tu rencontre ici tu ne connais rien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cmr UE light

Un rapport prouve la dépendance économique du Cameroun vis-à-vis de l’Union européenne

La presse

La revue de presse du vendredi 1er décembre 2023