in

Tribune : Comment Macron peut-il encore vouloir sauver l’Afrique quand il n’arrive pas à sauver les Français ?

Bekolo Obama

L’homme de culture engagé a publié un texte le mercredi 10 mars 2021, dans laquelle il parle de la disparition de l’Afrique. Le cinéaste montre que les maux qui minent l’Afrique sont désormais l’apanage des occidentaux. Et ces mêmes occidentaux prétendent aujourd’hui vouloir continuer d’apporter l’aide à l’Afrique, pourtant ils n’arrivent pas à résoudre leur propre problème.


Bekolo Obama
Jean-Pierre Bekolo Obama – DR

LA DISPARITION DE L’AFRIQUE

Avant c’est en Afrique qu’on vaccinait contre les maladies rares et mortelles.

Avant c’est en Afrique qu’on faisait taire ceux qui osaient dire la vérité.

Avant c’est en Afrique lançait des programmes d’aide pour sauver les gens de la misère.

Avant c’est en Afrique qu’on déplorait autant de morts.

Avant c’est en Afrique qu’on prenait des Hommes et des Femmes pour travailler pour rien.

Avant c’est en Afrique qu’on trichait aux élections…

Tout ça c’était avant.

Aujourd’hui, aux Etats-Unis, les candidats aux élections s’accusent de tricherie, en Chine quand quelqu’un a travaillé pour faire un T-shirt à 300 Frs CFA, c’est qu’il a travaillé comme esclave, en Europe et en Amérique, on vaccine à tour de bras contre une maladie mortelle, en Europe et en Amérique il est interdit de dire du mal du vaccin et même Facebook va vous dénoncer, en Europe et en Amérique on pleure des millions de morts, en Amérique et en Europe, on lance des programme d’Aide contre la misère… Ça c’est aujourd’hui.  En résumé l’Afrique les tares de l’Afrique se sont mondialisées. Dans ce cas peut-on encore parler d’Afrique? L’Europe et l’Amérique peuvent-ils encore venir surveiller des élections en Afrique, apporter de l’aide, donner des leçons de libertés, avoir peur de la mort en Afrique? Aujourd’hui le monde occidental est venu retrouver l’Afrique dans son “Invention” (L’Invention de l’Afrique de Mudimbe). Nous sommes en plein dans la planétarisation des questions Africaines dont parle Achille Mbembe ou dans l’Africanisation des questions planétaires ou les deux. Après l’”Invention”, c’est la “Disparition” de l’Afrique qui en cours.  Comment Macron peut-il encore vouloir sauver l’Afrique quand il n’arrive pas à sauver les Français? Dites-lui que l’Afrique n’existe plus elle vient “disparaitre” tout comme elle a été “inventée” par la conférence de Berlin et par Stanley… d’abord dans les imaginaires des récits de Stanley racontant l’Afrique à l’occident puis ensuite sur les cartes autour d’un table en 1884. A ceux qui ne veulent pas faire disparaitre l’Afrique je dis, avant nous étions seuls à être des Africains, aujourd’hui nous sommes tous des Africains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jean De Dieu Momo est pour une transition “ordonnée” et “non violente” au Cameroun

etoo boko

Samuel Eto’o fête 40 ans ce mercredi 10 mars