in

Jean De Dieu Momo est pour une transition “ordonnée” et “non violente” au Cameroun

C’est du moins ce qui ressort de sa concertation avec Djeukam Tchameni le 9 mars dernier à Yaoundé.

« Avec le ministre Momo, nous sommes en désaccord sur son bilan élogieux de Biya et son peu d’égards pour le combat de Um, Moumie et Ouandie. Nous avons cependant trouvé des points de convergence sur la lutte pour une Afrique unie et forte et pour un Cameroun libéré de la France », confié Djeukam Tchameni dans les réseaux sociaux.

Et de conclure : « Le ministre Momo m’a confié être aussi pour une transition politique ordonnée et non violente. La concertation continue… », Peut-on lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Bomo Ntimbane à Guilhou : « Les camerounais veulent voir la France retirer son soutien aveugle et tacite au régime de Yaoundé »

    Bomo Ntimbane à Guilhou : « Les camerounais veulent voir la France retirer son soutien aveugle et tacite au régime de Yaoundé »

    Tribune : Comment Macron peut-il encore vouloir sauver l’Afrique quand il n’arrive pas à sauver les Français ?

    Tribune : Comment Macron peut-il encore vouloir sauver l’Afrique quand il n’arrive pas à sauver les Français ?