in

Toko Ekambi et l’OL Champion d’automne dans la douleur !

toko jason denayer

A l’occasion de la 19ème journée de Ligue 1 Uber Eats, l’OL qui voulait confirmer son avantage de leader devant le Paris Saint Germain, c’est heurté à une vaillante équipe Rennais qui accroche le leader du championnat au Roazhon Park (2-2).

 

toko jason denayer
Toko Ekambi & Jason Denayer (c) Droits Réservés

Victime de Coronavirus, Karl Toko Ekambi n’avait pas participé à la victoire de son équipe en milieu de semaine, mais était de la partie ce samedi 09 janvier lors du match nul de l’Olympique Lyonnais en Bretagne (2-2).

Titulaire pour son retour dans l’effectif des Gones, le lion Indomptable n’a pas pesé dans l’attaque Lyonnaise où ces derniers se sont fait dominés par une brave équipe Rennaise qui a profité de la bonne tactique de son coach Julien Stéphane et d’une bonne organisation pour ouvrir le score avant la mi-temps par l’ancien Lyonnais Clément Grenier (1-0,20e).

De retour des vestiaires, ce sont les pensionnaires du Roazhon Park qui dictent leurs lois et empilent un nouveau but grâce à Bourigeaud (2-0,55e). Dépassé dans plusieurs secteurs, les Gones n’ont pas lâché et après, une heure de jeu dominé, les joueurs de Rudi Garcia ont su réagir grâce tout d’abord à son capitaine néerlandais Memphis Depay (2-1,79e) qui sonne la cloche et sème la révolte côté lyonnais avant que trois minutes plus tard, c’est le défenseur belge Jason Denayer(2-2,82e) qui réussit à reprendre de la tête un centre lointain et arrache le nul dans l’in extrémiste.

Les Gones de Karl Toko Ekambi qui a joué toute la rencontre reste leader du championnat malgré la victoire tranquille du PSG face à Brest (4-0) et prend un point d’avance sur son dauphin parisien et est donc le champion de la première partie de saison avant la courte pause pour jouer les Coupes Nationales.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eneo51991648

Les agents Eneo somment les habitants du quartier Foulassi à Obala de cotiser chacun 10 mille FCFA pour changer un transformateur endommagé

oyongo vs nantes

Ligue 1 : Montpellier tenu en échec malgré le but de Oyongo, Saint Etienne, Angers et Lens coulent