in , ,

Vers une suspension du Cameroun ? « Rien n’est terminé. Ce serait vraiment mal connaitre Eto’o », Hervé Penot

Aux prises avec le Ministère des Sports, la Fédération camerounaise de football a été poussée lundi, au retrait dans l’organisation des deux prochains matchs des Lions Indomptables les 8 et 11 juin prochain. Pour le journaliste Hervé Penot, il ne s’agit qu’un retranchement stratégique. Puisque Samuel Eto’o, pense-t-il, n’a pas encore dit son dernier mot.

Herve Penot et Etoo 2
Yaoundé le 04 juin 2024 - Hervé Penot et Samuel Eto'o - Photomontage By OLBIF / Archives Lebledparle.com

Eto’o va-t-il laisser le Cameroun aller jusqu’au forfait? That is the question ! La situation actuelle du football camerounais relève d’une curiosité lunaire. Dans un jeu de coup contre coup, le ministère des Sports et de l’éducation physique de Narcisse Mouelle Kombi, et la fédération camerounaise de Football que dirige la légende Samuel Eto’o se livrent depuis plusieurs semaines, une guerre sans merci. Prenant parfois d’énormes risques, les deux protagonistes glissent alors entre toutes les rixes.

Les journées de dimanche et lundi ont ainsi permis au grand public de se rendre compte, que les mea culpa souriants de la conférence de presse du 30 mai à la Fécafoot n’avaient aucune profondeur dans les cœurs qui, manifestement ne battaient que pour des enjeux qui n’ont rien en commun avec le jeu. C’est dans ce climat de guerre et de guéguerre que les Lions Indomptables sont entrés dans la tanière dimanche soir, à l’hôtel Hilton de Yaoundé pour leur stage préparatoire aux 3e et 4e journées des qualifications contre le Cap Vert à Yaoundé et l’Angola à Luanda, les 8 et 11 juin prochains.

Après avoir décidé de ne pas travailler avec le staff nommé par la Fécafoot, l’entraineur Belge de 61 ans a décidé de faire selon ses propres règles. Il a notamment pris sur lui, de travailler avec le staff désavoué par certaines hautes instructions lors de la réunion du 30 mai. Mais chassée comme une intruse, la délégation de la fédération a finalement tout emporté en s’en allant, matériel, maillots, ballons… Et même le bus pour transporter les joueurs.

Pour approfondir :   El Dabo, le styliste des Lions indomptables a épousé sa deuxième femme

Dans un communiqué de son secrétaire général, la fédération a vite fait d’officialiser son retrait de l’organisation des deux rendez-vous qui attendent les Lions Indomptables, faisant ainsi planer sur la tête du Cameroun, les risques d’une suspension de la FIFA.

Communiqué de la Fécafoot du 02 juin 2024

Hervé Penot : « Eto’o n’a pas dit son dernier mot »

Commentant cette actualité dans un article sur L’Equipe, le journaliste Hervé Penot estime que Samuel Eto’o  n’a pas encore dit son dernier mot.

Yaoundé le 04 juin 2024 - Hervé Penot et Samuel Eto'o - Photomontage By OLBIF / Archives Lebledparle.com
Yaoundé le 04 juin 2024 – Hervé Penot et Samuel Eto’o – Photomontage By OLBIF / Archives Lebledparle.com

« L’idole aurait-elle décidé de jeter l’éponge dans la bataille ? Ce serait vraiment très mal connaître le personnage. Rien n’est terminé. Si Eto’o décide de ne pas participer aux réunions préparatoires, s’il n’inscrit pas l’équipe et le staff auprès de la FIFA, le Cameroun peut tout à fait se retrouver forfait. L’idée est à prendre en considération. Ce serait une terrible nouvelle pour le pays. Il s’agit peut-être du dernier pouvoir que Samuel Eto’o possède pour combattre un ministre qui pense avoir remporté la partie en le sortant du jeu.

La star nationale, qui possède un soutien populaire immense, n’a jamais baissé la tête de sa carrière. Cela ne commencera pas comme président de la fédération. Peut-on aller vers l’absence des quintuples champions d’Afrique contre le Cap-Vert ? Cette déflagration, envisageable, pourrait provoquer des mouvements de foule sur la terre des Lions. Tout le monde est conscient que ce rendez-vous est devenu une affaire d’État. Même si pour l’instant, Paul Biya, le président de la République, n’a toujours rien dit officiellement. Et c’est pourtant lui qui doit empêcher le Cameroun d’aller droit dans le mur », a écrit le journaliste.

Pour approfondir :   Scandale de la Can 2019 : Atangana Manda charge la Caf et crie à un complot contre les collaborateurs du chef de l’Etat

1 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Debordo Leekunfa et son ex-compagne camerounaise, Aline Ngono - Photomontage By OLBIF - Archives Lebledparle.com

« Débordo en veut à ma vie », L’ex compagne camerounaise de Debordo Leekunfa n’en peut plus

Hervé Penot

Fecafoot – Minsep : Hervé Penot accuse certains journaux d’avoir « choisi leur camp »