in

Sikati Désiré : « Si une élection transparente est organisée au Cameroun, Maurice Kamto va battre n’importe quel candidat du RDPC »

Le cadre et militant du parti MRC a fait cette déclaration sur son compte Facebook le vendredi 30 décembre 2022, comme l’a noté Lebledparle.com.

kamtor

L’unique condition, l’élection transparente

Pour l’homme politique, son leader va battre n’importe quel candidat et de façon très large, même avec les militants du parti au pouvoir en ce moment au Cameroun. « Si une élection transparente est organisée au Cameroun, même avec seulement les militants du RDPC comme électeurs, dans le secret de l’isoloir, je n’ai aucun doute que Maurice KAMTO va battre largement n’importe quel candidat du RDPC », écrit l’Avocat.

Bakassi abandonnée

Malgré que Bakassi soit camerounais, il estime que cette partie du territoire est marginalisée sans aucun infrastructure de développement. « Malgré la victoire judiciaire, Bakassi n’est pas la préoccupation du régime car environ 30 ans après, pas d’infrastructures, population en majorité nigériane etc. Et du coup le Nigeria nourrit l’appétit de récupérer. C’est ce que dit Maurice Kamto », écrit-il dans une autre publication.

Le palais d’étoudi, un service public

La présidence de la République du Cameroun est un service public. Normal que Kamto y va pour un quelconque besoin. « Un opposant qui se rend au palais d’Etoudi pour un deal le fait en cachette. Par contre, un opposant qui s’y rend pour une bonne cause sans rien avoir à se reprocher ne se cache pas. Le palais d’Etoudi est un bien et service publics ouvert à tous », indique Me Sikati.

Pour approfondir :   Dénudement d’une jeune femme à Yaoundé : Le MRC donne sa position

Le Secrétaire National Délégué chargé des Droits de l’Homme et de la Gouvernance du MRC craint que le régime dénature la présence de son président national. « Qui cherche va trouver.au vu de la mauvaise foi du régime qui dénature la présence du président KAMTO au palais d’Etoudi, ne soyez pas surpris que la prochaine fois il y ait une annonce publique suivie d’un déferlement populaire imprévu », écrit le cadre du MRC.

Lebledparle.com vous propose cette énième sortie de Maître Désiré SIKATI (Avocat) sur l’affaire du courrier de Maurice Kamto

Jeune Afrique Dévoile Le Contenu Du Courrier Déposé Par Le Président Maurice Kamto Au Palais D’etoudi

Ce texte est un extrait de l’article du journaliste Mathieu Olivier  publié dans le journal Jeune Afrique.

Selon les informations de Jeune Afrique, « le courrier de Maurice Kamto concerne une affaire de politique internationale, en l’occurrence le différend qui oppose le Cameroun et le Nigeria autour de la presqu’île de Bakassi.

Même si la CIJ a rendu dès 2002 un arrêt demandant au Nigeria de céder au Cameroun le territoire disputé, plusieurs désaccords demeurent en effet entre les deux pays au sujet du tracé de la frontière. En outre, un mouvement séparatiste nigérian, qui lutte pour l’indépendance du Biafra, opère dans la région, affrontant régulièrement l’armée camerounaise.

Pour approfondir :   Voici l’intégralité de la sortie du Pr Maurice Kamto du 08 septembre 2023

Cinq soldats du BIR, y ont ainsi été tués en juillet dernier dans des affrontements avec les rebelles biafrais. « La région est toujours en proie à l’instabilité et il y a au Nigeria de plus en plus de voix qui s’élèvent pour remettre en question le jugement de la CIJ de 2002 », résume un expert à Yaoundé ».

Pour les adeptes du mensonge qui voient leurs sardines partout, retenez que le président Kamto a donc en bon patriote, informé monsieur Biya par courrier, des velléités de récupération de Bakassi par le Nigeria, vu que cette partie du Cameroun est négligée par le régime.

Le président Maurice Kamto a alors tenu à déposer le courrier en personne parce que convaincu que sa présence garantissait que le courrier soit effectivement reçu par monsieur Biya et pris en compte.

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

usa cmr

Coopération : L’Ambassadeur des États Unis reçu en audience au Minat

MK MRC

Manassé Aboya Endong : « Certains camerounais ont tout faux de penser qu’un opposant ne doit jamais côtoyer les institutions républicaines »