in

Serge Aurier juge « stupide » le retrait de la CAN 2021 à la Côte d’Ivoire

Serge Aurier civ

Le Cameroun accueillera la CAN en 2021. Mais cette décision de la CAF se fait au détriment de la Côte-d’Ivoire, à la faveur d’une entorse au règlement et alors qu’il faut aussi trouver un pays hôte pour la CAN l’an prochain.


Serge Aurier civ
Serge Aurier, capitaine de Côte-d’Ivoire – DR

Ce 3 décembre 2018, au micro de la chaîne de télévision Afrique Média TV, le président de la CAF, Ahmad, a justifié ce choix. « Nous avons pris cette décision de décaler, car nous avons vu que la Côte d’Ivoire aussi n’est pas prête pour 2021, a assuré le Malgache. Pour faire les choses de manières plus humaines, décalons toutes les CAN et donnons plus de chances et plus de temps au Cameroun pour qu’il réalise les infrastructures. On va les accompagner de près pour éviter que ça n’aille pas. En 2021, les Camerounais seront prêts. Et en 2023, on organisera la CAN en Côte d’Ivoire. C’est la décision prise par le Comité exécutif » de la CAF, le 30 novembre 2018 à Accra.

Pour approfondir :   Obsèques de Dj Arafat : La levée de corps ne se tiendra plus à Ivoire sépulcre

L’international ivoirien est très en colère après la décision d’Ahmad Ahmad de retirer l’organisation de la CAN 2021 au pays des éléphants. « Je suis choqué, pour moi, c’est une magouille, une affaire de politiciens. C’est dommage, c’est une décision stupide. En tant que joueur, on veut cette CAN en 2021 chez nous », a déclaré le capitaine des éléphants de Côte-d’Ivoire chez nos confrères de Canal plus.

Comme Serge Aurier, les ivoiriens sont remontés après cette décision de la CAF.

Pour approfondir :   Célestin Djamen à Mouelle Kombi : « il fallait vous adresser Inbox à Onana et attendre sa réponse »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Olivier Bibou Nissack

Détournements des fonds : Olivier Bibou Nissack explique le « Milliardisme » [POINT DE VUE]

Franck Happi USD

Présidentielle Fecafoot : Rejeté par Seidou Njoya, Franck Happi rejoint Antoine Bell