in

Diplomatie autour de la CAN 2021 : Paul Biya et Alassane Ouattara se sont entretenus

Paul Biya et Ouattara

Les présidents Camerounais et Ivoirien ont eu un entretien téléphonique ce 07 janvier 20018 au sujet de la CAN 2021, propriété de la Côte d’Ivoire, que le Cameroun convoite après avoir perdu l’organisation de la compétition en 2019, selon une information de Cameroun Info.

Paul Biya et Ouattara
Paul Biya-Alassane Ouattara – DR

C’est le résultat d’une bataille diplomatique que mène en ce moment le président de la CAF, Ahmad Ahmad, qui est entré en négociation avec Alassane Ouattara, le Chef de l’État ivoirien

Le successeur d’Issa Hayatou, a proposé à Ouattara de laisser au Cameroun, l’organisation de la phase finale de la CAN 2021 et d’accepter de récupérer l’organisation de l’édition 2023, abandonnée par la Guinée Conakry.

C’est à la suite de cette négociation, que les deux chefs d’Etat ont eu un entretien téléphonique, selon la même source, qui indique par ailleurs que rien n’a filtré de cet échange.

Pour approfondir :   CAN 2017 : comportement honorable des entraineurs africains après deux journées

Néanmoins, le président de la CAF affiche une réelle volonté d’attribuer l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 au Cameroun. Lors d’une interview ce 08 janvier à Dakar – suite à l’attribution de l’édition 2019, retirée au Cameroun à l’Egypte, – au Sénégal, il a affirmé au passage : « Le Cameroun organisera la CAN », suite à une question de journaliste.

En effet, c’est lors d’un séjour de travail en Guinée le dimanche 06 et lundi 07 janvier 2019 des présidents de la FIFA et de la CAF, que Ahmad a convaincu le président Alpha Condé, d’accepter d’abandonner la CAN 2023 pour 2025 qui n’était pas encore attribuée. Ce que Condé a accepté.  

Pour approfondir :   Football - Finlande : le SJK Seinäjoki‏ licencie le camerounais Anatole Abang

C’est sur ce nouveau glissement de date accepté par le chef de l’État guinéen que s’appuie désormais la CAF.  Une bonne nouvelle pour le régime de Paul Biya qui a subi l’humiliation du retrait de la CAN 2019, et devra désormais s’appuyer sur la magnanimité de Ouattara pour avoir la certitude d’organiser une phase finale de CAN au plus tard dans quatre ans.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Capture Momo

Vidéo : Jean De Dieu Momo reçoit un gigantesque bain de foule, après son installation

Owona Ngui

Éric Mathias Owona Nguini : « Décidément mes détracteurs ont vraiment la moutarde au nez »