in ,

Sénat : Accusé de détournement de fonds, Bernard Wongolo démis de ses fonctions de SG

Bernard Wongolo, jusqu’ici Secrétaire Général par intérim, vient d’être démis de ses fonctions au Sénat, sur instruction du Président Marcel NIAT NJIFENJI, a appris Lebledparle.com.

les senateurs du SDF AU PC

La Chambre Haute du Parlement camerounais est secouée par un scandale financier majeur. Au cœur de l’affaire, Bernard Wongolo, jusqu’ici Secrétaire Général par intérim. Selon une décision prise sur instruction du président du Sénat, Marcel NIAT NJFENJI, l’ancien administrateur Civil Principal a été démis de ses fonctions. En effet, il fait l’objet de graves accusations de détournement de fonds.

Wongolo dans un trou de 3 milliards

Bernard Wongolo, ancien Administrateur Civil Principal, est accusé d’avoir creusé un trou de 3 milliards de FCFA dans les caisses du Sénat. Ces malversations financières auraient eu lieu durant les quatre mois de l’évacuation sanitaire du Président du Sénat à Genève. La somme détournée est astronomique et soulève des questions sur la gestion des fonds publics au sein de cette institution clé de la République.

Pour approfondir :   855 ex-combattants nigérians retournent dans leur pays

Enquêtes parlementaires

Le bureau de Bernard Wongolo a de ce fait été immédiatement mis sous scellés et placé sous la surveillance d’hommes armés. Cette décision marque le début d’une enquête parlementaire présidée par le Lamido de REY BOUBA, premier vice-président du Sénat, au sin d’une commission. La commission d’enquête a pour mission de faire la lumière sur les irrégularités présumées. Les premières conclusions de l’enquête ont conduit à l’éviction immédiate de WONGOLO, démontrant la gravité des accusations portées contre lui.

Pour approfondir :   Le camerounais Alphonse Nafack désigné « Meilleur banquier d’Afrique centrale »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revue Mbala

La revue de presse camerounaise du lundi 27 mai 2024

Douala le 26 mai 2024 - Ketcha Courtès sur le site du chantier de construction de la station de traitement des boues de vidange de Ngombè à Douala - DR

Station de Traitement des boues de vidange de Ngombè : Déjà 72,5 % d’exécution des travaux ce 26 mai 2024