in , ,

Samuel Eto’o ne voulait pas vraiment être président de la FECAFOOT selon ses dires

Président de la FECAFOOT depuis décembre 2021, Samuel Eto’o a laissé penser dans sa sortie le 24 juin qu’il ne caressait pas en priorité le rêve donner la suite actuelle à sa carrière.

Samuel Etoo Fils pic
Samuel Eto'o sur une affiche de campagne en 2021 (c) Samuel Eto'o

Samuel Eto’o et la FECAFOOT

C’est peu après la séance d’entrainement qu’il a eu avec les joueurs de la catégorie U 17 du club Dauphine Academy Sports Center à Douala samedi dernier que le Président de la FACAFOOT s’est fendu de cette déclaration pour le moins inattendue. Celui qui s’est donné le crédo de redonner au football camerounais sa grandeur confie qu’il rêvait plutôt d’une carrière d’entraineur «Si je n’avais pas cette idée que les gens-là ont mis dans ma tête pour aller comme président [je le serais déjà,ndlr] j’étais à 4 mois d’avoir ma licence UEFA, j’ai toutes  les autres licences », a confié Samuel Eto’o.

Pour approfondir :   Cameroun : Joshua Osih et Rolande Ngo Issi invite les camerounais à s’inscrire sur les listes électorales

Il ne lève aucun mystère sur l’identité des personnes qui l’aurait encouragé dans son élan d’être président de la FECAFOOT. Samuel Eto’o ne dit pas non plus sa déception pour avoir jeté son dévolu sur cette option.  On ignore si l’actuel président de la FECAFOOT rêve toujours d’une carrière d’entraineur avec cette évocation, mais on sait qu’il en a fait l’expérience en 2015. C’était notamment durant son séjour au sein du club turc Antalyaspor. Samuel Eto’o avait été porté à la tâte de l’équipe de première division par intérim cumulativement avec sa casquette de joueur. Sa saison avait été phénoménale avec des réalisations sur les deux plans.

Pour approfondir :   Lille signe une jeune pépite des Brasseries du Cameroun pour 6 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Awana T

Jean Crépin Nyamsi à Théophile Awana : « Nous attendons des soutiens loyaux, fidèles et responsables»

Onohiolo Souley

Souley Onohiolo : « Théophile Awana a failli me gifler quand je soutenais Samuel Eto’o »