in , ,

Samuel Eto’o : « J’ai été entraîneur d’une équipe de première division »

C’est à la suite d’une séance d’entrainement qu’il donnait au centre de formation Dauphine Academy Sports Center à Douala samedi dernier, que Samuel Eto’o a fait cette déclaration.

Samuel Etoo entraineur
Samuel Eto'o lors d'une séance d'entrainement (c) Samuel Eto'o

Samuel Eto’o l’entraineur

Le président de la FECAFOOT Samuel Eto’o a créé la sensation avec sa nouvelle sortie inédite ce samedi 24 juin à Douala. Après avoir activement coordonné une séance d’entraînement des jeunes pépites U 17 de l’école de Football baptisée Dauphine Academy Sports Center au stade du génie Militaire de Douala, l’ancien international camerounais de renom a laissé entendre qu’il a le profil de l’emploi, sauf qu’il a été encouragé par des personnes qu’il ne cite pas à se présenter pour la présidence de la FECAFOOT.

«Si je n’avais pas cette idée que les gens-là ont mis dans ma tête pour aller comme président j’étais à 4 mois d’avoir ma licence UEFA, toutes les autres licences j’ai ça, les Webo sont arrivés j’étais à la fin mais je suis venu ici il a mis 1 an et demi pour avoir sa licence. Quand Webo est arrivé à la fédération espagnole j’étais à la fin, lui il commençait et j’ai été entraîneur d’une équipe de première division », a lancé Samuel Eto’o avec assurance. Une sortie qui suscite mille interrogations. D’aucuns s’interrogent sur la véracité de cette déclaration du Président de la FECAFOOT.

Pour approfondir :   Coupe de la CAF, Coton Sport – JS Kabylie : La demi-finale aller se jouera au stade Ahmadou Ahidjo

Samuel Etoo entrainement

En réalité, en 2015, alors qu’il évoluait à Antalyaspor en première division turque, Samuel Eto’o a été nommé entraîneur par intérim et avait donc la casquette de coach-joueur. Une saison au cours de laquelle l’ex capitaine des Lions Indomptables du Cameroun a inscrit 20 buts au passage. L’on comprend donc mieux pourquoi il a expliqué aux académiciens de Dauphines qu’il a déjà entraîné une équipe de première division. Samuel Eto’o est résolument soucieux de l’avenir des jeunes générations; lui qui était récemment à Kribi pour explorer le site du centre de sports études de Niete.

Pour approfondir :   Martin Ntoungou Mpilé : « Je peux vous rassurer que nous avons mis en place des mécanismes pour que le Maroc ne se sente dans son aise durant le match »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le 26 juin 2023

La revue de presse camerounaise du lundi 26 juin 2023

Awana T

Jean Crépin Nyamsi à Théophile Awana : « Nous attendons des soutiens loyaux, fidèles et responsables»