in ,

Samuel Eto’o : « J’ai déjà gagné ma Coupe du monde »

Samuel Eto'o président de la FECAFOOT
Samuel Eto'o président de la FECAFOOT

Le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), a tenu ces propos, ce mercredi 30 novembre à Dakar, devant un parterre d’invités au cours d’une cérémonie de vente de la destination Cameroun. 

Samuel Eto’o et les Lions indomptables se sont envolés pour le Qatar avec l’ambition de remporter le mondial, selon les mots du président de la Fédération. Après deux journées de phases de groupes, le Cameroun affiche un bilan d’une défaite face à la Suisse,  et un match nul spectaculaire (3-3) contre la Serbie. A 48h du match de la dernière chance qui opposera les Lions indomptables à la Seleçao brésilienne, Samuel Eto’o estime que le parcours de son équipe est déjà en soi une victoire. « Notre sélection à toujours été mise en avant par sa mauvaise organisation, par les problèmes de primes. On a pas eu cela et je vous dis merci excellence (ministre de Sports, Ndlr) », souligne Samuel Eto’o.

Eto’o évoque ses projets

«Evidemment nous sommes tenus par le résultat. Mais le résultat dans la petite école de la vie que j’ai connue est que tous les résultats se construisent. Moi quand je suis arrivé au Barça ça faisait 10 ans que le Barça ne gagnait plus. Je me suis demandé, ils ont eu des Ronaldo…et puis ils ont mis en place une politique avec la Masia où on a voulu construire les résultats de demain. Ce que nous faisons aujourd’hui à la Fédération camerounaise de football c’est d’avoir des résultats pendant 10, 15 ans…Cela peut prendre beaucoup de temps, mais je vous demande d’être patient. Croyez-moi, le jeune garçon qui est devant vous a une petite idée du football. Comme je ne sais pas faire autre chose, je ne sais pas faire de la politique, je ne sais pas faire autre chose. Mais le football de midi à quatorze heures, de 0 heure à minuit je peux vous parler du football et comment nous allons développer notre football. Donc soyez rassuré ma chère maman, ne me lâchez pas parce que à côté de vous je veux profiter de la Fédération que vous m’avez confiée aujourd’hui pour vendre notre beau pays le Cameroun», explique-t-il à l’assistance. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Capturenovembre

Cameroun : La revue de presse du mercredi 30 novembre 2022

Andre Onana

Coupe du monde : André Onana convoqué au conseil de discipline par L’Inter Milan