in ,

Raoul Christophe Bia annonce les couleurs de son nouveau média

Interviewé ce 19 février sur la Nouvelle chaine Ivoirienne, l’ex employé du groupe l’anecdote a révélé les raisons de sa démission en expliquant ce qu’il attendrait de son nouvel employeur.

Raoul Christophe Bia
Raoul Christophe Bia (c) Droits réservés

Raoul Christophe Bia parle désormais de Vision 4 au passé. C’est ce qu’on a principalement remarqué durant son passage sur NCI ce 19 février 2024. Il avoue avoir démissionné parce que sa chaine n’a pas apporté un démenti formel à la suite de la folle rumeur de son licenciement qui n’était pourtant pas acté. Il a donc quitté les choses avant qu’elles ne le quittent et se projettent même déjà sur son avenir après le repos dont il jouit après la CAN 2023. Si les commentaires annoncent la suite de sa carrière en Côte d’Ivoire, celui qui se présente comme le grand reporter n’est pas de cet avis « Il n’en est rien. », a tranché Raoul Christophe Bia.

Pour approfondir :   Enseignement supérieur : Les enseignants recalés au recrutement lèvent le mot d’ordre de grève !

La nouvelle aventure

L’homme de médias est déjà fixé sur ses exigences dans la nouvelle entreprise qui pourrait l’engager. « Il y a les personnes qui me contactent. On verra ce qui convient avec ce qu’on aime faire et la chaîne de télévision qui cadre aussi avec le prestige que l’on veut. Parce qu’il n’est pas aussi question de choisir une chaîne rien que pour choisir.», martèle Raoul Christophe Bia. Et de conclure qu’ « il faut aussi aller là où vous allez vous exprimer et que la chaîne à l’aura pour permettre d’apprendre davantage et de grandir encore », a indiqué celui qui se présente désormais comme le grand reporter sans frontières.

Pour approfondir :   Crépin Nyamsi : « Ousmane Sonko n'a pas eu besoin d'être Ministre délégué pour prendre la tête de l'opposition au Sénégal »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dangote Aliko

Le nouveau Top 20 des hommes le plus riches d’Afrique en 2024 selon Forbes

Cynthia Fiangan

Diane Mekongo à Cynthia Fiangan : « la jeunesse n’est pas éternelle »