in ,

Le nouveau Top 20 des hommes le plus riches d’Afrique en 2024 selon Forbes

Dans ce classement, on constate l’absence de milliardaires d’Afrique subsaharienne francophone.

dangote Aliko

Aucun milliardaire de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (Cemac) ne fait partie du Top 20 des hommes les plus riches d’Afrique en 2024, selon le classement publié par le magazine Forbes. Cette année, la Communauté de développement de l’Afrique australe (Cdaa) domine avec 8 représentants, dont 6 Sud-Africains. Le Nigérian Aliko Dangote conserve la première place avec une fortune de 13,9 milliards de dollars, maintenant ainsi son statut d’homme le plus riche du continent pour la 13e année consécutive.

Dans ce classement, ni Baba Ahmadou Danpullo, l’homme le plus riche du Cameroun et d’Afrique subsaharienne francophone, ni le Gabonais Christian Kerangall, ne sont présents. Le classement ne prend en compte que les milliardaires résidant en Afrique ou exerçant leur activité principale sur le continent.

La Communauté de développement de l’Afrique australe (Cdaa) et l’Union du Maghreb arabe (UMA) sont également bien représentées, tandis que la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cdeao) compte 4 ressortissants du Nigeria dans ce classement.

Pour approfondir :   André Luther Meka à Maurice Kamto : « convoquer les ancêtres Ekang comme ses ancêtres est de nul et de nul effet »

Aliko Dangote reste en tête avec une fortune de 13,9 milliards de dollars. Johann Rupert et Nicky Oppenheimer, tous deux Sud-Africains, occupent respectivement la deuxième et la troisième place. La richesse de Nassef Sawiris, le plus fortuné d’Egypte, a augmenté de façon significative, notamment grâce à ses investissements dans Adidas et Orascom Construction Industries. Le montant total des avoirs des vingt personnalités africaines recensées par Forbes a légèrement augmenté pour atteindre 82,4 milliards de dollars.

Le classement complet du magazine américain Forbes

1.      Aliko Dangote : 13,9 milliards $ (Nigeria)

2.      Johann Rupert : 10,1 milliards $ (Afrique du Sud)

3.      Nicky Oppenheimer : 9,4 milliards $ (Afrique du Sud)

4.      Nassef Sawiris : 8,7 milliards $ (Egypte)

5.      Mike Adenuga : 6,9 milliards $ (Nigeria)

6.      Abdulsamad Rabiu : 5,9 milliards $ (Nigeria)

7.      Naguib Sawiris : 3,8 milliards $ (Egypte)

8.      Mohamed Mansour : 3,2 milliards $ (Egypte)

Pour approfondir :   Opinion : Concernant le tueur Brice Bisse Ngosso, «Ayez pitié de cet enfant, il n'a que 15 ans » 

9.      Koos Bekker : 2,7 milliards $ (Afrique du Sud)

10.  Patrice Motsepe : 2,7 milliards $ (Afrique du Sud)

11.  Issad Rebrab : 2,5 milliards $ (Algérie)

12.  Mohammed Dewji : 1,8 milliard $ (Tanzanie)

13.  Strive Masiyiwa : 1,8 milliard $ (Zimbabwe)

14.  Aziz Akhannouch : 1,7 milliard $ (Maroc)

15.  Othmen Benjelloun : 1,4 milliard $ (Maroc)

16.  Youssef Mansour : 1,3 milliard $ (Egypte)

17.  Yasseen Mansour : 1,2 milliard $ (Egypte)

18.  Christoffel Wiese : 1,2 milliard $ (Afrique du Sud)

19.  Michiel Le Roux : 1,1 milliard $ (Afrique du Sud)

20.  Femi Otedola : 1,1 milliard $ (Nigeria)


2 Comments

Leave a Reply
  1. Vraiment c’est un excellent nouvel pour les pays Africains, il sera très intéressant de créer les unités des productions dans le continent Africains pour atteindre les objectifs.

  2. Meilleurs pour vous les hommes le plus Bugatti de l’Afrique selon MICHEL BODJABWA ELOMBE depuis la RDC 🇨🇩🇨🇩

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ecolepublique

Plus de 240 000 enfants privés d’éducation dans le Noso à cause de la guerre selon une ONG

Raoul Christophe Bia

Raoul Christophe Bia annonce les couleurs de son nouveau média