in

Présidentielle 2025 : Albert Dzongang ne trouve pas d’inconvénients à une éventuelle candidature de Franck Biya

Au cours d’un entretien avec Jean Bonheur Tchouaffa, militant et cadre du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), le Conseiller de Maurice Kamto, Albert Dzongang, s’est prononcé sur l’éventuelle candidature de Franck Biya à la prochaine élection présidentielle au Cameroun.

Albert Dzongang MRC
Albert Dzongang, cadre du MRC - capture vidéo

Paul Biya est le seul candidat que le MRC redoute

Au cours d’un entretien, Jean Bonheur Tchouaffa, à la question de savoir : Est-ce qu’il y a une candidature qui fait peur au MRC? Albert Dzongang répond: « Oui la candidature de Paul Biya parce qu’il va voler comme il vole toujours. En dehors de lui, Maurice Kamto n’a pas de concurrent. Aucun».

Franck Biya n’est pas considéré comme une menace par le MRC

Parlant de  la candidature de Franck Emmanuel Biya il pense que ce sera même une bonne chose. « S’il suffit de se présenter comme le fils pour être candidat tant mieux. Mais nous prions au MRC que cela soit vrai. Car ce sera la seule chance que Paul Biya aura fait aux Camerounais pour que la démocratie arrive », affirme l’homme politique.

Pour approfondir :   "Les décorations de la honte" : Cabral Libii critique les distinctions des personnels de la "Task Force"

Polémique sur l’acte de naissance de Franck Biya

« On compte voler comme pour son père. Mais ceux qui ont volé pour son père ne sont pas prêts à voler pour lui. Si on dit qu’il est candidat cela veut dire que le président Biya a décidé de donner le pouvoir à Maurice Kamto. C’est le meilleur des candidats que nous aimerons rencontrer à condition qu’il remplisse les conditions pour être candidat. Car c’est un enfant qui porte des problèmes. Il faudra analyser son acte de naissance pour voir si tout est correct. Mais ce n’est pas le moment. Le moment venu les juristes vont porter le débat », ajoute Albert Dzongang.

Pour approfondir :   Eric Essono Tsimi : « le régime Biya a commencé à me faire la guerre »

Pour ce qui est de l’élection présidentielle de 2025, Paul Biya semble pour l’instant le candidat du RDPC. Entre temps, le MRC tiendra son congrès dans les prochaines semaines où sauf surprise Maurice Kamto devrait être reconduit pour incarner la candidature de la principale force politique de l’opposition en 2025.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Baguette de pain

Le Prix du Pain au Cameroun : Entre attentes déçues et controverses

Ngannou 237

Jean Claude Mbedé : « La bonne éducation de Ngannou est consubstantielle aux valeurs reconnues aux parents de l’Ouest »