in

Le Prix du Pain au Cameroun : Entre attentes déçues et controverses

Récemment, le ministre du Commerce a annoncé une réduction du prix du pain, le faisant passer de 150 FCFA à 135 FCFA. Cependant, cette décision a suscité des réactions mitigées, avec des allégations d’escroquerie et de manque de clarté.

Baguette de pain

Il y a près de deux ans, le gouvernement camerounais avait autorisé une augmentation du prix du pain de 125 FCFA à 150 FCFA, invoquant des hausses du coût du blé en raison de la guerre en Ukraine. Cependant, des accords ultérieurs entre des pays tiers ont contribué à stabiliser les prix du blé, les ramenant au niveau précédent à l’époque de la guerre. Dans ce contexte, Me Désiré Sikati, militant du MRC s’attendait à ce que le prix du pain soit réduit pour refléter cette nouvelle réalité économique. Cependant, la réduction n’a pas été aussi significative que prévu, et c’est là que surviennent les frustrations. L’annonce d’une réduction à 135 FCFA, suite à des discussions avec les boulangers, a été perçue par le cadre du MRC comme une déception. Sa principale préoccupation réside dans la rareté des pièces de monnaie de faible valeur dans l’économie camerounaise, en particulier les pièces jaunes. Cela signifie que les consommateurs peuvent se retrouver à payer 150 FCFA ou plus pour leur pain, sans possibilité de recevoir la monnaie de 15 FCFA, étant donné l’absence de pièces.

Pour approfondir :   Le procès sur l'affaire Martinez Zogo renvoyé au 15 avril 2024

Lebledparle.com vous propose la réaction intégrale de Me Sikati

Prix du pain : quand le ministre du commerce prend les camerounais pour des cons en annonçant que le pain coûte désormais 135 fcfa.

Il y a de celà presque deux ans le gouvernement camerounais autorisait le passage du prix du pain de 125 FCFA à 150 FCFA soit disant pour cause de l’augmentation du prix du blé dû à la guerre Russo-Ukrainienne.

Sauf qu’entre temps sous l’impulsion des pays tiers, des accords ont été passés pour faciliter l’exportation du blé Ukrainien.

Du coup le prix du blé a baissé pour revenir au même niveau qu’avant la guerre.

Dans ces conditions le prix du pain ne pouvait que  logiquement être ramené au seuil antérieur à savoir 125 FCFA.

Pour approfondir :   Clash entre Lady Ponce et Mani Bella : Majoie Ayi déjoue son public

Sauf que les boulangers s’y sont opposés et le MINCOMMERCE nous a laissé croire qu’à la suite des discussions avec ceux- ci le nouveau prix convenu est de 135 FCFA.

En réalité c’est une grosse escroquerie ; car la rareté des pièces de monnaie dans notre circuit économique et notamment les pièces jaunes feront en sorte que soit le consommateur n’aura pas 135 FCFA net, ou à défaut quand il paiera avec 150 CFA ,200 FCFA ou même 500 FCFA et plus, il n’y aura jamais 15 FCFA pour solder son remboursement.

Conséquence le pain aura toujours coûté 150 FCFA.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ngannou Francis

Francis Ngannou : « la boxe est très excitante »

Albert Dzongang MRC

Présidentielle 2025 : Albert Dzongang ne trouve pas d’inconvénients à une éventuelle candidature de Franck Biya