in

Pr Messanga Nyamding : « Je suis choqué et parfois j’ai honte en tant que Biyaïste, lorsque je vois le projet présidentiel… mais il y a 14 grandes Mairies, aucune femme »

Messangon

Le Pr Pascal Charlemagne Messanga Nyamding l’a déploré sur le plateau de La vérité en face à Equinoxe TV le dimanche 24 janvier 2021.

Messangon
Pr Messanga Nyamding-Capture d’écran

L’homme qui s’autoproclame Biyaïste n’a pas été doux envers l’entourage de son « Maitre » ; le président Paul Biya, lesquels il accuse de ne pas jouer franc jeu.

« …Je critique également notre démocratie représentative…Lorsque nous avons matérialisé les régionales, je suis choqué en tant que Biyaïste, en tant que modeste militant qui soutient le chef de l’Etat, que le président nous dise, plus de places aux femmes et aux jeunes. On a dix régions, aucune femme n’est présidente de région. Je suis également choqué et parfois j’ai honte lorsque je vois le projet présidentiel, l’intention présidentielle et nous dise que plus de places aux femmes et aux jeunes, mais il y a 14 communautés urbaines qui se sont transformées aujourd’hui en grandes mairies, il n’y a aucune femme à la tête de la grande Mairie », a regretté le membre du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais(RDPC) sur la chaine à capitaux privés hier.

Pour approfondir :   Clarence Seedorf : « André Onana a des talents qu’il n’a pas encore pleinement exprimés à son maximum »

Au regard des manquements qu’il relève sur le fonctionnement de bon nombre d’institutions, le professeur d’Universités estime que beaucoup d’agents de l’Etat, y compris certains de ses camarades de parti, n’œuvrent pas pour l’intérêt général :« C’est là une dynamique réflexive qui va nous amener à comprendre quel type de personnes nous avons autour du président de la République, qui, il faut le reconnaitre, fait confiance à ses collaborateurs. Par moment il faut être capable de dire Non, ces gens ne défendent pas la République… », a-t-il Ajouté.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shandaaa tomnee

Shanda Tomne : «  Le roi Soukoudjou prend des positions qui s’apparentent de mieux en mieux à la démarche d’un chef de l’opposition politique »

Messangoa

Pr Messanga Nyamding : « Est-ce qu’un préfet écrit à un chef et sur la lettre, il met ‘’deuxième avertissement’’ ?»