in

Politique : Clotaire Ngué du Pcrn fait les yeux doux à Michèle Ndoki

Dans une publication sur son compte Facebook, Clotaire Ngué propose à Michèle Ndoki de réjoindre les rangs de son parti, le Pcrn, comme l’a constaté Lebledparle.com.

Ndoki Ngue
Michèle Ndoki et Clotaire, deux ex-militant du MRC - DR

Le point de vue de Clotaire Ngué sur l’exclusion de Michèle Ndoki au MRC

Pour le militant du Parti camerounais pour la réconciliation nationale, l’exclusion de Michèle Ndoki confirme que le MRC est une ‘’secte’’. « Maurice Kamto  a finalement exclu Michèle Ndoki  de son parti que j’appelle habituellement la « secte », cette exclusion définitive de  Me Michèle Ndoki au MRC me conforte dans la position que j’ai de ce parti depuis novembre 2018. Je rends hommage à Me Ndoki une dame à la tête bien faite, une beauté intemporelle surtout naturelle, une femme de convictions et qui adore son pays le Cameroun et très humble, tous ceux qui l’ont déjà courtoyés ne me démentiront pas. Michèle, le peuple Camerounais restera toujours administratif des combats que vous menez pour libérer ce pays ! », écrit l’ancien militant du MRC sur Facebook.

Le Pcrn ouvre ses portes à Michèle Ndoki

Le militant du Pcrn dit que les portes de son parti sont ouvertes à l’ex-militante du MRC. « Le PCRN qui encourage le nouveau leadership féminin est disposé à vous accueillir si vous en exprimez la demande, Michèle Ndoki votre place est au PCRN, j’ai cette position depuis 2020, le Président Cabral Libii est disposé à vous recevoir et vous mettre dans les conditions idéales pour votre épanouissement politique. Refuser d’accepter la valeur de l’autre, revient à se battre contre la volonté de Dieu. 2025 est demain, place au travail ! De victoires en victoires !», propose Clotaire Ngué, le 10 de Cabral Libii.

Pour approfondir :   Massacre des élèves à Kumba : Paul Atanga Nji est dans la région du Sud-Ouest

La sortie de Clotaire intervient après celle de Luther André Méka qui dit que Michèle Ndoki peut rejoindre le Rdpc si elle veut.

Le point de vue d’Alex Gustave Azebazé

« Se proclamer « bâtisseur » en traitant de « casseurs » ceux et celles qui vous ont accueillie dans la maison chèrement bâtie était quand même fort de café. Difficile dans ces conditions d’être hébergée éternellement. Telle est la morale de l’affaire Mrc Vs Ndoki. Elle montre qu’il y a des limites à ne pas franchir quand on est membre d’une organisation en lutte. Dommage pour l’ex fiancée du peuple », écrit le journaliste et éditorialiste indépendant.

Pour approfondir :   Cameroun : Cabral Libii appelle l’opposition à une mutualisation en vue des échéances électorales de 2019

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ivanna Essomba Bidjang

Affaire Bryan Fombor : Yvana Bidjang acquittée

Blaise

Premiers détails sur la mort de l’humoriste Blaise Kalaba par accident