in

Paul Achombang veut lutter contre les villes mortes à Bamenda

Paul Achombang veut lutter contre les villes mortes à Bamenda

Pour gagner ce combat, le magistrat promet de mettre en difficulté les commerçants qui s’attèleront à respecter à nouveau les villes mortes prônées par les séparatistes dans la capitale de la région du Nord-ouest.  


Paul Achombang veut lutter contre les villes mortes à Bamenda
Paul Achombang (c) Droits réservés

Depuis son arrivée à ce poste, Paul Achombang ambitionne d’abolir le phénomène de villes mortes dans son territoire de commandement. Le chef de l’exécutif communal de la capitale régionale du Nord-Ouest s’est entretenu le 29 décembre 2020 avec des populations de sa ville.

À en croire nos confrères de la CRTV Radio, Paul Achombang a promis une croisade en 2021, contre les villes mortes et les commerçants qui se prêtent à ce jeu. Il envisage notamment la fermeture définitive des commerces des personnes qui respecteraient les mots d’ordre de villes mortes prônés par les sécessionnistes.

Le gouverneur Adolphe Lele Lafrique qui était présent lors de cette communication en a profité pour renouveler l’appel en direction des membres des groupes armés à déposer les armes : « 2021 ouvre une nouvelle page dans l’histoire sociopolitique du Nord-Ouest. Un centre de DDR (Désarmement, Démobilisation et Réintégration) est en cours de finition à Bafut. J’en appelle aux fils et aux filles du Nord-Ouest qui sont encore en brousse de rejoindre ce camp DDR », a exhorté le patron de la région.

Depuis plusieurs années, les grandes villes des régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest sont confrontées au phénomène de « villes mortes ». Tous les lundis, les activités sont en berne: commerces et marchés fermés, transports en commun interdits de circulation, écoles non ouvertes, etc.

La situation, provoquée par les combattants séparatistes, paralyse considérablement l’activité économique dans cette partie du pays, déjà confrontée à une guerre meurtrière d’indépendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Les accidents de circulation les plus sanglants en 2020 au Cameroun

    Les accidents de circulation les plus sanglants en 2020 au Cameroun

    Selon Christian Bomo Ntimbane, les populations de la région du Sud sont persécutées lorsqu’elles ne militent pas au sein du RDPC

    Selon Christian Bomo Ntimbane, les populations de la région du Sud sont persécutées lorsqu’elles ne militent pas au sein du RDPC