in

Crise anglophone : L’armée neutralise quatre combattants séparatistes à Bamenda

115801922 cc3ed85e ff7b 473c a352 cfe2e40b11cf

C’est dans un communiqué publié le 10 décembre 2021, que l’armée camerounaise a donné sa version des faits sur les évènements qui se sont déroulés le 8 décembre à Ntop, non loin de la ville de Bamenda, dans la région du Nord-Ouest.

115801922 cc3ed85e ff7b 473c a352 cfe2e40b11cf
Image d’illustration (c) Droits réservés

Suivant les explications contenues dans le communiqué signé du Chef de la Cellule de Communication du ministère de la Défense, il apparait qu’une patrouille du Bataillon d’intervention rapide (BIR) a été prise dans une embuscade à l’Engin explosif improvisé sur l’axe Mbengwi-Bamenda. Au cours de « l’affrontement particulièrement violent », quatre séparatistes ont été neutralisés et un véhicule de l’armée endommagé.

Le même communiqué, renseigne que les responsables militaires locaux, une fois informés de la situation, « ont immédiatement déployé des renforts sur les lieux à l’effet de sécuriser le site ».

Si une certaine presse a très vite fait de jeter l’opprobre sur les forces de défense, l’armée se veut rassurante et claire. Pour elle, « depuis la survenue de ce drame, la propagande sécessionniste appuyée par certains médias fait chorus de la destruction par mises à feu de maisons appartenant aux civils dans la localité de Nitop ». Ce qui relève de « grotesques affabulations imputées aux éléments des forces de défense », indique le capitaine de vaisseau Cyrille Atonfack dans son communiqué.

Pour approfondir :   Cameroun: Des candidats au Baccalauréat ont été déclarés admis avec 8,5 de moyenne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Seidou Mbombo joya

Seidou Mbombo Njoya : «Je félicite Samuel Eto’o et lui souhaite plein succès»

Gaelle enganamouit

Élection à la Fecafoot : Gaelle Enganamouit refait surface et félicité Samuel Eto’o