in

Patrimoine culturel immatériel : le Nguon candidat à la sauvegarde à l’Unesco

Le ministre des Arts et de la Culture, Bidoung Mkpatt, conduit la délégation du Cameroun à la 18e session du Comité intergouvernemental à Kasane, au Botswana.

jad20211222 conf cameroun bamoun 01 592x296 1646229492

À la suite d’une demande du pays hôte, le début de la dix-huitième session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a débuté le mardi 5 décembre 2023, au lieu du lundi 4 décembre 2023 comme initialement prévu.

Une délégation d’officiels camerounais est arrivée ce lundi à Kasane, au Botswana. Dans le cadre des travaux de la 18e session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Le Cameroun a déposé le dossier de candidature du Nguon, rituels de gouvernance et expressions associées dans la communauté Bamoun de l’Ouest Cameroun, pour inscription sur la liste représentative de l’UNESCO. Au total, 60 dossiers de pays sont  en examen à cette session pour divers patrimoines immatériels. Entre autres, ceux de la République centrafricaine, du Mali, Rwanda, Togo, Nicaragua, Soudan du Sud.

Pour approfondir :   L’écrivain Sankie Maimo est le Grand Prix de la Mémoire des GPAL 2016

Cet événement est marqué par la célébration des 20 ans de cette Convention de l’UNESCO qui a considérablement renforcé et étendu l’arsenal juridique mondial pour la protection de la culture.

La dix-huitième session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel s’achève le samedi 9 décembre 2023.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Justice Martinez Zogo

Libération avortée de Jean Pierre Amougou Belinga et Maxime Eko Eko : Réaction croisée de Bedzigui et Djamen

bikoko Jean Marc

Jean-Marc Bikoko : « les Camerounais ne peuvent plus avoir confiance en leur justice »