in

Parfait Mbvoum : « Amadou Ali n’était pas un grand homme D’Etat »

Parfait Mbvoum : « Amadou Ali n'était pas un grand homme D'Etat »

L’ancien vice-premier ministre est décédé le soir du mardi 27 septembre 2022 à son domicile de Yaoundé. Il a été inhumé le mercredi 28 septembre 2022 à Kolofata. Plusieurs personnalités lui ont rendu un hommage en déclarant que le pays a perdu un grand homme d’Etat. Dans un texte publié le 29 septembre 2022 sur son compte Facebook le militant et cadre du RDPC pense le contraire et souhaite qu’on arrête avec l’hypocrisie post mortem.

Lebledparle vous propose le texte intégral

Non ! Ali n’était pas un grand homme D’Etat..

Je lis çà et là, même de mes compagnons de lutte politique, que le Ministre Amadou Ali était un grand homme D’Etat. Est-ce parce-que les éloges sont funestes qu’on le dit ?

Qu’a-t-il fait pour qu’il soit un  grand homme D’Etat ? Quelle plus-value a-t- il apporté pour l’avenir du Cameroun ? A-t-il été torturé, emprisonné ou châtié pour ses idées politiques ? A- t- il défendu les leaders politiques ou de la société civile une seule fois ? A-t-il écrit un ouvrage d’homme D’Etat ?

Un faucon du système Biya peut-il être un grand homme D’Etat ?

Non ! Arrêtons de faire des témoignages hypocrites à la suite des décès des tortionnaires de la République …

Demain, vous nous direz que Mebe Ngo, Jean De Dieu Momo, Atanga Nji, Cavaye et toute cette cohorte de ministres, qui ne font que tout pour leur ventre, celui de leur mentor et de leur système sont des hommes D’Etat ?

Des béni oui-oui, des acteurs d’un système cruel comme celui-ci ne sauraient être transformés en grands hommes d’Etat au lendemain de leur disparition !

Aucun grand homme D’Etat, ne se cache derrière un autre pour se mouvoir. Aucun grand homme D’Etat politique ne cache son ambition jusqu’à sa mort. Aucun grand homme d’Etat ne laisse un peuple en pâture bouche cousue.

Servir un homme, mauvais gestionnaire de la République, avec loyauté est aux antipodes des grands hommes D’Etat. Les vrais hommes D’Etat savent dire ouvertement non à un moment donné, et ne sont pas des danseurs permanents avec des missions obscures comme celles que faisait le défunt…

Non ! Amadou Aly n’était pas un grand homme d’Etat. Peut-être le sera- t- il à sa résurrection. Que son âme repose en paix et que Dieu le pardonne d’avoir contribué à la misère des Camerounais pendant plus de 40 ans

Parfait Mbvoum

Vice Président Régional SDF Centre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Valère Bertrand Bessala: «Pour moi, la date de notre deuil devrait être le 10 juillet 1916»

    Valère Bertrand Bessala: «Pour moi, la date de notre deuil devrait être le 10 juillet 1916»

    Vincent Sosthène Fouda rend hommage à Paul Ngougnou

    Vincent Sosthène Fouda rend hommage à Paul Ngougnou