in

Valère Bertrand Bessala: «Pour moi, la date de notre deuil devrait être le 10 juillet 1916»

Valère Bertrand Bessala: «Pour moi, la date de notre deuil devrait être le 10 juillet 1916»

L’Administrateur civil et Guide Jouvence a fait cette déclaration dans Équinoxe Soir du jeudi 29 septembre 2022 sur Equinoxe TV.

Il pense que c’était une erreur de la part du président de signer un décret pour muter la forme de l’Etat. Cela devait plutôt se passer par un vote à l’assemblée nationale. « Le 4 février 1984, le président Paul Biya avait signé un décret qui a transformé la République unie du Cameroun en République du Cameroun. En tant que juriste, c’était pour moi une erreur (…) Il aurait pu passer par l’Assemblée nationale pour demander l’avis du peuple. Mais il a pris un simple décret, ce qui a irrité un certain nombre de personnes. (…) Et nous avons connu depuis ce moment-là recrudescence des mouvements sécessionnistes. C’était une erreur du président de la République qui peut encore être gommée », déclare-t-il.

Pour lui, le 20 mai n’est pas utile. Il choisit la date du 10 juillet 1916 qui est représentatif du point de vue historique. « Pour moi, on doit supprimer la date de l’indépendance, le 20 mai là ne servent à rien. On doit trouver une autre date. Je ne sais pas ce qu’on fête. Pour moi, la date de notre deuil devrait être le 10 juillet 1916 qui est le jour où Français et Anglais se sont partagés les 790 000 km2 du Cameroun où il n’existait ni anglophones ni francophones », précise-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Jean Crépin Nyamsi à Mohamadou Idrissou: « Des footballeurs comme vous ont tué l'image des footballeurs camerounais à l'étranger »

    Jean Crépin Nyamsi à Mohamadou Idrissou: « Des footballeurs comme vous ont tué l’image des footballeurs camerounais à l’étranger »

    Parfait Mbvoum : « Amadou Ali n'était pas un grand homme D'Etat »

    Parfait Mbvoum : « Amadou Ali n’était pas un grand homme D’Etat »