in

Michael Ngadeu : «Les Ivoiriens ont maîtrisé leur stade, ils savaient comment jouer»

Pelouse nul

Comme de nombreux fans des Lions indomptables, Michael Ngadeu estime que la mauvaise qualité de la pelouse du stade Alassane Ouattara d’Ebimpé est à l’origine de la défaite des Lions.

Pelouse nul
Pelouse Côte d’Ivoire-Cameroun (c) Droits réservés

C’est sur une pelouse du stade Alassane Ouattara d’Ebimpé dans un état calamiteux que s’est jouée le match Côte d’Ivoire-Cameroun comptant pour la 2e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Battus 2-1, les Lions indomptables pointent l’air de jeu.

«On aura une très bonne pelouse au retour»

 « Vous avez vu, nous avons perdu, on a essayé mais c’était compliqué sur cette pelouse-là… Je crois qu’ils (ivoiriens ndlr) ont maîtrisé leur stade, ils savaient comment jouer. Mais pour le match retour au Cameroun, on aura une très bonne pelouse et on verra qui des deux gardera la tête de cette poule D», a déclaré Michael Ngadeu-Ngadjui au terme des 90 minutes.

Pour approfondir :   Qui est Léon Bell Bell, la nouvelle trouvaille de Rigobert Song au poste d'arrière gauche ?

Retour sur le match

Le choc de cette deuxième journée des qualifications africaines pour la Coupe du monde 2022 de football a tourné à l’avantage de la Côte d’Ivoire. L’équipe dirigée par le Français Patrice Beaumelle n’a certes pas été constante face au Cameroun du Portugais Toni Conceiçao, ce 6 septembre 2021 à Ebimpé. Mais elle a été suffisamment entreprenante et en réussite pour remporter cette victoire précieuse dans le groupe D des éliminatoires. Les Ivoiriens prennent l’avantage à la 20e minute, grâce à un penalty de Sébastien Haller. L’attaquant profite d’un coup franc dévié par le bras du Camerounais Vincent Aboubakar, pour sanctionner les visiteurs (1-0). Haller est ensuite à la réception d’une passe, délivrée par Jean Evrard Kouassi. L’avant-centre croise bien sa frappe, doublant ainsi la mise : 2-0, 29e. La réduction du score de Ngamaleu à l’heure de jeu est anecdotique ; le Cameroun s’incline 2-1.

Pour approfondir :   Jean Paul Akono : « Mon fils Samuel Eto’o a rayé mon nom de la liste du Qatar parce que j’ai critiqué l’absence de Ngadeu »

Pour espérer rallier le dernier tour, les hommes de Toni Conceiçao doivent se remettre à l’endroit lors de la double confrontation contre le Mozambique les 6 et 10 octobre 2021.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fin de parcours pour deux présumés trafiquants de fausse monnaie

unnamed atangana

Directeurs généraux illégaux : Le Conseil constitutionnel rejette le recours de Dénis Emilien Atangana