in

Maurice Kamto : « La violence de la B.A.S est contraire à nos convictions profondes »

normal a12beeg

Le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) dans un communiqué subséquent à l’agression de Steve Fah en Europe par groupe d’individus, a marqué son indignation tout en adressant un message de « compassion » et ses « vœux de prompt rétablissement » au cas où il aurait été blessé.

normal a12beeg
Maurice Kamto (c) Droits réservés

« Une vidéo en circulation sur les réseaux sociaux montre une scène de violence sur la personne de M. Steve Fah, un acteur connu de ce moyen de communication, alors qu’il tient paisiblement une réunion dans une salle. Cette scène choquante par sa brutalité témoigne de l’agressivité croissante de notre société. Elle est totalement inacceptable. Je condamne fermement, une fois de plus, une telle violence contre un paisible citoyen, et adresse à M. Fah, au nom du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) et en mon propre, notre message de compassion et nos vœux de prompt rétablissement au cas où il aurait été blessé », écrit Maurice Kamto dans son communiqué du 24 mars 2022.

Pour approfondir :   Drame de Kumba : Le Message vidéo de Maurice Kamto au peuple camerounais

Selon Maurice Kamto, la violence que montre cette vidéo est « contraire à nos convictions profondes et à l’option politique fondamentale de notre parti qui est la tolérance et le changement dans la paix ».

« J’ai toujours condamné aussi bien les dérives langagières de certains de nos compatriotes notamment dans les réseaux sociaux, exprimées à travers des propos haineux, tribalistes ou méprisants, que l’intolérance, en l’occurrence politique, manifestée par des actes de violence physique », écrit-il.

Dans le prolongement de son argumentaire, l’homme politique réitère que toute dénonciation doit se faire sans outrage, que tout désaccord politique ou d’opinion doit s’exprimer par la parole et dans le respect de l’intégrité physique et la dignité d’autrui.

Pour approfondir :   Owona Nguini : « Tant que les hooligans Tontinards ne feront pas de la politique civilisée, je ne les lâcherai pas »

« Tout auteur d’acte de violence sur un citoyen pacifique, qu’il soit membre ou non du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, est indigne de la Résistance nationale et ne saurait agir en mon nom ni à celui de notre parti, le MRC », a-t-il conclut.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

276310951 1199364990867820 7854376191774995688 n

Yokadouma : Cinq enfants d’une même famille meurent après avoir consommé du pain-chocolat

image une ecnomie

Comment trouver le meilleur bonus de casino en ligne en 2022 ?