in

Hervé Emmanuel : « J’ai vu les images où on a écrit sur le mur avec le sang de Steve Fah »

Hervé Emmanuel : « J'ai vu les images où on a écrit sur le mur avec le sang de Steve Fah »

L’homme politque confirme l’information selon laquelle, l’influenceur Steve Fah a été blessé à coup de couteau par les extrémistes réunis autour du mouvement appelé Brigade Anti-sardinards (B.A.S.)

Hervé Emmanuel : « J'ai vu les images où on a écrit sur le mur avec le sang de Steve Fah »
Hervé Emmanuel Nkom (c) Droits réservés

En tournée européenne, l’activiste et blogueur Steve Fah, a subi une agression de la part d’un groupe d’extrémistes anti-régime de Yaoundé. Il a été violemment pris à partie par des individus qui lui reprocheraient son activisme pro Biya.

Hervé Emmanuel Nkom, cadre du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), interviewé à propos sur la radio communautaire ABK, a dans un premier temps, établi le lien entre les agresseurs du blogueur, et le parti politique de Maurice Kamto, le MRC.

Pour lui, il ne fait plus l’ombre d’un doute que cette formation politique influence les actions de la B.A.S, sinon, elle aurait déjà, à travers une plainte, dénoncé leurs actions : « J’ai vu les images où on a écrit sur le mur avec le sang de Steve Fah. Pourquoi le MRC n’a pas encore dénoncé par une plainte les exactions de la BAS qui se réclame de lui ? » se demande-t-il.

Le membre du comité central du RDPC indique estime que « l’État doit traquer de façon intraitable ces gars de la BAS », pour faire assoir son autorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    L’un des agresseurs de Steve Fah aurait été arrêté par la Police belge

    L’un des agresseurs de Steve Fah aurait été arrêté par la Police belge

    Le gouvernement va procéder à la mise à jour des carrières de l’ensemble du personnel de l’Education de base à partir de janvier 2023

    Le gouvernement va procéder à la mise à jour des carrières de l’ensemble du personnel de l’Education de base à partir de janvier 2023