in ,

Port de Kribi : le trafic de marchandises atteint des chiffres records

En 2022, le Port de Kribi a connu une augmentation significative de son activité, avec un volume total de marchandises traitées qui avoisine les 10 millions de tonnes, soit une hausse de 20% par rapport à l’année précédente.

Port Kribi

La croissance est principalement attribuée au mouvement des vracs liquides, qui représentent 82% du trafic total, avec 8,2 millions de tonnes. Le directeur d’exploitation du Port autonome de Kribi (PAK), Michaël Mama, a souligné que cette performance est sans précédent depuis l’ouverture du port en mars 2018. Le trafic de conteneurs a également connu une progression, avec 55 611 EVP (Équivalent Vingt Pieds) traités en 2022, contre 49 818 EVP en 2021. Les conteneurs, pleins et vides, forment 58% du trafic total en tonnage sur le segment onshore. Le transbordement domine le trafic de conteneurs avec 63% du total, soit 175 393 EVP, tandis que le trafic national représente 37%, avec 102 469 EVP.

La productivité du port s’est améliorée, notamment sur le terminal polyvalent, qui a géré 746 524 tonnes en 2022, contre 155 061 tonnes en 2021. Le port a accueilli 406 navires, dont 230 porteconteneurs, et sa productivité à quai a atteint un indice de 136, le plaçant en tête des ports de la région pour la deuxième année consécutive, selon l’Association de Gestion des Ports d’Afrique de l’Ouest et du Centre (Agpaoc).

Pour approfondir :   Cabral Libii : « Je plaide pour la plurinationalité » au Cameroun

Le Port de Kribi en quête de performances

Selon Patrice Melom, directeur général du PAK, cette réussite est le résultat de plusieurs facteurs clés, tels que la diversification des types de marchandises, l’amélioration continue des services logistiques, l’augmentation de la productivité des navires et des équipements, l’acquisition de nouveaux équipements portuaires, et la collaboration efficace entre les acteurs de la communauté portuaire. « Le port de Kribi se donne les moyens d’être à la hauteur des attentes en améliorant ses capacités opérationnelles, logistiques et ses performances au fil du temps, dixit Patrice Melom, le directeur général du PAK. Nous ne ménageons aucun effort pour rendre notre zone industrielle et logistique plus attractive », affirme-t-il.

Pour approfondir :   Mouvement d’humeur à Sangmelima dans la région du Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oligui Biya

Voici ce que Paul Biya et Oligui Nguema se sont dit à Etoudi

la revue de presse

La revue de presse camerounaise du jeudi 7 décembre 2023