in ,

Les coulisses de la « réconciliation » entre Samuel Eto’o et Yannick Noah

L’apparente réconciliation entre Samuel Eto’o et Yannick Noah serait en réalité factice selon les informations du lanceur d’alerte Boris Bertolt.

Eto Noah
Yannick Noha, Samuel Eto'o (c) Droits réservés

L’ancienne gloire camerounaise de football et l’ex star franco-camerounaise de tennis ont-elles fumé le calumet de paix ? Des photos partagées sur la toile, l’ont laissé envisager. Cependant, des sources du journaliste Boris Bertolt, leur interaction a eu lieu par hasard lors d’une fête organisée chez un ministre de la République il y a quelques semaines.

Cette prétendue réconciliation intervient dans un contexte de tensions entre la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) et son ancien équipementier, Le Coq Sportif. Suite à la rupture de son contrat, l’équipementier des procédures judiciaires réclamant plus de 10 milliards FCFA en dédommagement.

La manœuvre politique de Grégoire Owona ?

L’événement qui a réuni les deux personnalités sportives était l’inauguration d’un terrain de golf par le ministre du Travail, Grégoire Owona. Ce dernier aurait vu dans cette rencontre une opportunité politique et aurait orchestré, avec la médiation de Constance Owona, une mise en scène pour montrer une apparente réconciliation entre Eto’o et Noah, explique Boris Bertolt.

Pour approfondir :   Yaya Touré dans la liste des joueurs nommés dans l'histoire du ballon d'or Fifa

Lors de la rencontre, Yannick Noah aurait été pris au dépourvu en découvrant la présence de Samuel Eto’o, notamment après un voyage ensemble six mois auparavant. Malgré des échanges de politesses, Eto’o aurait promis de recontacter Noah, une promesse qui n’aurait jamais été concrétisée, poursuit le lanceur d’alerte.

Bien que des photos aient immortalisé des sourires entre les deux personnalités, les coulisses de cette rencontre laissent entretenir des dissensions persistantes. Le litige financier entre Le Coq Sportif, dont Noah est actionnaire, et la Fecafoot reste un point de discorde majeur, rassure l’ancien journaliste de Mutations.

Pour approfondir :   Yann Aurel Bisseck, un autre talentueux binational dans le collimateur de Samuel Eto'o

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bikoi S A

Plaidoyer pour la définition du statut des artistes camerounais !

ATANGA NJI PAUL

Cameroun : Paul Atanga Nji autorise l’existence de 40 partis politiques