in

Le président du Gabon Brice Oligui Nguema crée des mesures innovantes de lutte contre la corruption dans son pays

Le président de Transition du Gabon, Brice Clotaire Oligui Nguema, promeut la transparence dans la gestion publique

Brice Oligui Nguema.jpg1

Brice Clotaire Oligui Nguema a souligné dans son discours de fin d’année 2023, l’importance de la transparence dans la gestion publique. Il a affirmé que cette initiative vise à renforcer la confiance du peuple gabonais envers le gouvernement et à garantir une utilisation efficace des ressources publiques.

Dans son discours, le président de Transition a mis en avant la nécessité d’améliorer la qualité de la gouvernance publique. Il a souligné que la transparence est un pilier essentiel pour lutter contre la corruption et favoriser le développement économique du pays. Selon lui, la transparence permettra également de renforcer la crédibilité du gouvernement et d’encourager l’investissement étranger.

Pour atteindre cet objectif, le président a annoncé la mise en place de mesures concrètes. Il a déclaré que le gouvernement allait renforcer les mécanismes de contrôle et de supervision des finances publiques. Des audits réguliers seront effectués pour garantir une utilisation responsable des ressources et identifier d’éventuelles irrégularités.

Pour approfondir :   Le programme complet des matchs de la CAN Gabon 2017

De plus, le président a souligné l’importance de la participation citoyenne dans la lutte contre la corruption. Il a encouragé les Gabonais à signaler toute activité suspecte ou toute utilisation inappropriée des ressources publiques. Des canaux de communication seront mis en place pour faciliter la dénonciation des actes de corruption et garantir la protection des lanceurs d’alerte.

Un portal en ligne dédié à la transparence

Le président de Transition a également annoncé la création d’un portail en ligne dédié à la transparence dans la gestion publique. Ce portail permettra aux citoyens de consulter les informations financières du gouvernement, telles que les budgets, les dépenses et les contrats publics. Il offrira une plateforme interactive pour faciliter la participation citoyenne et encourager le dialogue ouvert entre le gouvernement et les citoyens. Ces initiatives visent à renforcer la confiance du peuple gabonais envers le gouvernement et à garantir une utilisation responsable des ressources publiques.

Pour approfondir :   Cameroun : Les activistes de la diaspora annoncent une grosse manifestation contre Paul Biya en septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

camposT

La Campost réalise des pertes records de 4,5 milliards de Fcfa

Eneo Cameroun

Électricité au Cameroun : L’État règle sa dette de 110 milliards FCFA envers Eneo, mais les délestages persistent