in

La revue de presse camerounaise du vendredi 27 janvier 2023

Très chers abonnés, heureux de vous retrouver ce vendredi pour vous servir votre dernier numéro de la revue de presse de la semaine. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentielle des informations disponibles dans les kiosques au Cameroun.

les Unes en kiosques

L’assassinat du journaliste, Martinez Zogo fait encore l’actualité ce matin. Selon Émergence en kiosque, les Chefs traditionnels du département de la Lékié dont était originaire le défunt, refusent le corps de ce dernier et proposent que la dépouille du Journaliste soit enterré dans le caveau familial du Président de la République à Mvomeka’a.

Mutations qui titre « la Lékié accuse », indique que les chefs traditionnels de ce département ont fait un rite hier sur le site de la découverte macabre et « ont mis le chef de l’État face à ses responsabilité ».

« Les chefs traditionnels de la Lékié refusent le corps de Martinez Zogo », titre le quotidien Le Jour. En page deux du journal, vous lirez l’interview du chef traditionnel, Célestin Bedzigui, et les explications de l’anthropologue François Bingono Bingono sur les rites effectués hier.

Parlons à présent de la gouvernance publique. Le Premier ministre, président hier le 1er conseil de cabinet de l’année 2023, a rappelé aux membres de son gouvernement « l’urgence de la maitrise des règles dans le secteur des marchés publics, seul gage de l’exécution efficiente des projets en contexte de crise économique », apprend-on dans Cameroon Tribune.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du mercredi 3 mai 2023

L’année 2023 est lancée au MINPMEESA. Les personnels des services centraux, déconcentrés, Structures Rattachées et des Structures sous-Tutelles ont tenu leur Conférence annuelle les 23 et 24 janvier, couplée à la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an au MINPMEESA. Sous la conduite du ministre Achille Bassilekin III, la Conférence annuelle qui s’est tenue au Palais des Congrès de Yaoundé avait pour thème central « les Petites et Moyennes Entreprises, les Unités/Organisations de l’Economie Sociale et les Artisans (PMEESA) face à la politique d’import-substitution». Le journal Le Soir revient amplement sur la cérémonie.

Pour approfondir :   Attaques sanglantes de Galim et Bamenda : La France se prononce enfin !

Modeste Mopa retourne au FMI. C’est la principale information à lire dans les colonnes de l’Économie paru en kiosque ce matin. Suivant les explications du journal, c’est à la faveur de ce quitus présidentiel, que cet inspecteur principal des impôts, devenu en 2013 le plus jeune directeur général des impôts de l’histoire du Cameroun à 38 ans, se prépare ainsi à clôturer un magistère de 10 ans à la tête de la DGI.

Très chers abonnés, merci d’avoir été des nôtres une fois de plus ce matin. À lundi pour une nouvelle édition de la revue de la presse.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

p

Journée internationale de la femme : pour des « raisons économiques » le prix du pagne du 8 mars passe de 6 800 à 10 000 FCFA

mopa fatoing modeste 1024x480 1

Le DG des Impôts, Modeste Mopa Fatoing, détaché au auprès du FMI pour trois ans