in

La revue de presse camerounaise du mercredi 28 mars 2024

Très chers abonnés, bonjour et merci de nous renouveler une fois de plus votre confiance ce matin, dans le cadre de cette revue de la presse matinale. Retrouvez ci-dessous, les informations telles que traitées dans les journaux parus en kiosque ce 28 mars 2024.

Revue de presse
Les Unes en kiosque ce matin

Cameroon Tribune parle de la désinformation en période électorale et nous apprend ce matin que journalistes, représentants de partis politiques, créateurs de contenus web, Elections Cameroon et diverses associations participent depuis hier à Yaoundé, à une conférence sur les menaces visant les processus électoraux, notamment sur les plateformes numériques. L’objectif des travaux est de contrer ce phénomène grandissant, en prélude aux élections prévues en 2025.

Cameroun – Sénégal : L’onde présidentielle. Par ce titre, le quotidien Mutations donne la parole aux hommes politiques à l’instar de Hilaire Kamga, Olivier Bile, Denis Atangana, Mamadou Mota où encore Samuel Billong, qui en page 6et 7 du journal, relèvent quelques leçons tirer de l’élection remportée haut la main par Bassirou Diomaye Faye.

Au cours des différents meetings ayant marqué la célébration de l’édition 2024 de l’anniversaire du Parti du flambeau ardent le 24 mars dernier, les chefs politiques que sont les présidents de sections RDPC du Mayo-Banyo Nord à Banyo, du Mayo-Banyo Sud à Bankim et du Mayo-Banyo Centre à Mayo-Darlé, dans la région de l’Adamaoua, ont réitéré le serment de fidélité au RDPC et à son Président National, président de la République chef de l’Etat, et entendent mettre tout en œuvre pour décapiter l’opposition lors des scrutins de 2025, dans le strict respect de la tradition démocratique. C’est récit du journal Le Flambeau.

Dans ce secteur bancaire Conjoncture Economique dresse le portrait-robot de la Banque Africaine de Développement (BAD) telle que pensée par le Tchadien Abbas M. Tolli. Alors que la course à la présidence de la BAD est en cours pour 2025, l’ex gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, candidat de la CEEAC dévoile son projet. C’est à lire en page 8.

Le même journal nous apprend également que le Cameroun a dépensé 761,2 milliards de Fcfa sur les 5 dernières années pour importer du poisson. Citant les données de l’Institut National de la Statistique, notre confrère assure qu’entre 2018 et 2022, le pays de Paul Biya a importé 1 043 916 tonnes de poissons de mer congelés, et à date, les autorités camerounaises projettent de réduire à 15% le niveau de dépendance du pays aux importations d’ici à 2025.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du mercredi 22 novembre 2023

Mais entendant d’y parvenir, La Voix du Consommateur nous révèle dans son édition en kiosque ce matin que les équipes de surveillance douanière viennent de saisir dans la Région du Centre des produits pharmaceutiques, des véhicules de luxe, des cartons de vins, des palettes de bières et des sacs de sucre. « Le faible pouvoir d’achat des ménages rend le marché national un terreau fertile pour les produits issus de la contrebande et de la contrefaçon », écrit le journal.

Le ministre gabonais des Comptes publics sera face aux investisseurs ce jour à Douala. Le journal L’Economie qui donne cette information en exclusivité ce matin indique ce que le membre du gouvernement du Gabon, Charles M’BA est dans la capitale économique pour faire la promotion des valeurs du trésor de son pays, qui est en quête de 854 milliards de FCFA.

Le Ministre de la Santé publique, Dr Manaouda Malachie préside un forum de deux jours, du 27 au 28 Mars 2024, dans la salle de conférence du Gecam à Douala, pour discuter de la Stratégie Nationale de Vaccination (SNV) et mobiliser les ressources financières nécessaires pour assurer la protection de la population face aux maladies infectieuses. Le Forum a pour objectif principal d’engager le secteur privé, la société civile et les administrations partenaires dans la mise en œuvre de la SNV au Cameroun pendant les cinq prochaines années. Le quotidien Echos Santé en donne plus de détails dans son édition en kiosque ce matin.

Pour approfondir :   Lady Ponce : «Tenor est devenu millionnaire à 16 ans…nous ne l’avons pas soutenu»

Une bonne nouvelle pour la médecine traditionnelle locale. Le Bôme François dispose d’un test de non toxicité délivré par I’IMPM en attendant l’AMM.  Echos Santé qui en parle nous fait savoir que dans l’optique de se conformer à la réglementation en vigueur, le « Bôme François » vient de subir une batterie de tests et a obtenu un test de non-toxicité délivré par l’Institut me Franc de Recherches Médicales et d’Etudes des Plantes Médicinales (IMPM). Outre cela, ce médicament sera désormais fabriqué dans un laboratoire moderne. Une évolution qui permet désormais le montage du dossier de demande d’une Autorisation de Mise sur le Marché AMM auprès du Ministère de la Santé publique.

Les travaux de construction du marché moderne d’Etoudi à Yaoundé avance bien. Realités Plus qui en parle ce jour renseigne que le 27 mars 2024, le maire de ville de Yaoundé en compagnie du PDG de la Société WCSC Bienvenue Lonkeu ont visité le chantier de construction des 500 boutiques et d’autres commodités. « Satisfaction pour le maire Luc Messi Atangana. En 5 mois des travaux le Complexe Commercial Moderne d’Etoudi est debout. Le constructeur WCSC Bienvenue Lonkeu et son équipe ont dit au Super maire de Yaoundé qu’ils vont lui remettre les clés avant les 18 mois accordés aux travaux », lit-on.


One Comment

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

UE Camer

Voici pourquoi l’Union européenne a débloqué plus de 12 milliards à destination du Cameroun

Victoria

Nathan Doualla offre la victoire à Victoria United sur une magnifique passe décisive